Scroll To Top

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

De grands moyens en attendant les résultats

Tous les moyens sont réunis pour réussir une bonne année 2013, mais les résultats suivront-ils ? D’autant que les résultats du bac et du BEM 2012-2013 ont été catastrophiques.

Le 8 septembre, 274 700 élèves répartis en 10 076 groupes pédagogiques rejoindront les bancs de l’école, avec près de 40 000 nouveaux entre première année et classe préparatoire. Bien que l’effectif soit réduit de 14 169 élèves, la Direction de l’éducation de Batna a augmenté le nombre de groupes pédagogiques de 399, c’est dire que l’infrastructure s’est améliorée et son entretien aussi.
Tous les moyens sont réunis pour réussir une bonne année 2013, mais les résultats suivront-ils ? D’autant que les résultats du bac et du BEM 2012-2013 ont été catastrophiques. Même le lycée privé n’a pas sorti son épingle du jeu (25% de réussite), alors que les parents investissent beaucoup dans les cours de soutien.
Pour cette rentrée scolaire 2013/2014, l’infrastructure actuelle est de 523 écoles primaires, 173 CEM et 82 lycées. Au premier palier dont l’effectif est de         129 400 écoliers, contre 124 652 pour l’année écoulée, la direction annonce la réception de 24 groupes scolaires, en plus de 291 classes en extension et 128 en remplacement ainsi que 10 cantines scolaires, portant ce nombre à 523, soit une couverture de plus de 84% (109 000 bénéficiaires). Au palier moyen qui comptabilise 90 500 collégiens, il s’agit de la réception de 4 nouveaux CEM, alors que 6 autres sont en cours de réalisation. Même cas de figure pour le secondaire, avec 11 lycées, 7 en demi-pension, 25 salles de sport et 6 UDS (unité de dépistage et de suivi). Ces deux dernières années, la réception de 6 nouveaux lycées, 5 en demi-pension et 2 UDS a soulagé les responsables de la wilaya.
Avec 82 lycées, 61 demi-pensions, 21 nouvelles salles de sport et 41 UDS, 54 800 lycéens sont pris en charge, avec une réduction des effectifs de         2 629. L’augmentation de groupes pédagogiques à 1741 contre 1 618 permet d’atténuer la surcharge des classes qui est réduite à 32 contre 36 pour l’année passée. L’encadrement sera assuré par 14 927 enseignants avec 6 120 au primaire, 5 043 au moyen et 3 746 au secondaire, en plus de 957 entre directeurs et inspecteurs.
Par ailleurs, le livre, souligne le directeur de l’éducation, sera disponible à 100%, alors que des efforts seront entrepris pour couvrir tous les établissements du moyen en informatique avant la fin de l’année. Si les lycées sont couverts à 100%, il reste 55 CEM sur les 173 en attente d’équipements de laboratoires, bien que 24 disposent de deux laboratoires et 94 avec un seul laboratoire. Le transport scolaire sera assuré par 202 bus touchant pratiquement les 61 communes de la wilaya, particulièrement les communes rurales.
En plus de la prime de scolarité dont bénéficient 104 000 élèves, soit 37% des scolarisés, avec          48 000 au primaire, 37 000 au moyen et 19 000 au secondaire, 18 000 cartables seront distribués aux nécessiteux.
En plus de la réception de nouvelles infrastructures, l’entretien des anciennes structures n’a pas été en reste, avec l’aménagement et la réhabilitation de 11 lycées et 10 CEM. Les travaux ont touché des dortoirs, demi-pensions, le chauffage, les bâches d’eau, les clôtures, le traitement des façades, etc. Au moment où pas moins de 1 000 personnes sont parties en retraite, la Direction de l’éducation de Batna compte recruter 525 nouveaux enseignants (96 pour le primaire, 61 pour le moyen et 68 pour le secondaire).


M H