L’Algérie profonde / Actualités

El-Milia (JIJEL)

Lancement des travaux d’AEP à partir du barrage Boussiaba

Le montant de l’installation du chantier pour la réalisation de ce projet s’élève à 8,5 milliards de DA. D. R

Cette opération permettra de répondre aux besoins des populations des six communes estimés à 48 134 m3/jour. Ce chiffre est appelé à augmenter à l’horizon 2050 pour atteindre 61 695 m3/j.

“Six communes de la wilaya de Jijel ainsi que la zone industrielle de Bellara sont concernées par le projet d’alimentation en eau potable à partir du barrage de Boussiaba, dans la commune d’El-Milia.” C’est ce qu’a indiqué, récemment, le directeur des ressources en eau de la wilaya de Jijel.
Selon ce même responsable, les entreprises chargées de la réalisation de ce projet de grande envergure sont en phase d’installation du chantier qui coûtera 8,5 milliards de dinars. Les communes qui seront concernées par l’alimentation en eau potable sont El-Milia, Ouled Yahia Khedrouche, Settara, Ghebala, Sidi Maârouf et Ouled Rabah.
Cette opération permettra de répondre aux besoins des populations des six communes estimés à 48 134 m3/j. Ce chiffre est appelé à augmenter à l’horizon 2050 pour atteindre 61 695 m3/j. Le directeur des ressources en eau nous fait savoir que les travaux du premier lot consistent en la réalisation de la station de traitement de Boussiaba, d’une capacité de 60 000 m3/j à l’horizon 2030 et 80 000 m3/j à l’horizon 2050 et de deux réservoirs d’eau d’une capacité de 12 000 m3 chacun, l’un pour l’eau traitée et l’autre pour l’eau brute. L’analyse des offres de ce lot est achevée. Nous apprendrons également qu’un deuxième lot a été confié pour un délai de réalisation de 24 mois. Il s’agit de la pose de 55 kilomètres linéaires de conduites, la réalisation de six stations de pompage, sept réservoirs de 2000 à 3500 m3 de capacité et d’un système de télégestion. Le troisième lot concerne la réalisation de la conduite d’adduction d’eau brute de la zone industrielle de Bellara, qui consiste en la pose de 10 kilomètres linéaires de conduites. L’analyse des offres pour ce lot est finalisée.
En plus de l’alimentation des communes concernées en eau potable et le développement de la zone industrielle de Bellara, ce projet permettra la création d’emplois et d’une dynamique économique au profit des entreprises et des populations de la région, a fait savoir Tahar Iftini, directeur du secteur en question.

M. S.