Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

Lancement du concours du quartier le plus propre

La Sûreté de wilaya de Tamanrasset a, dans le cadre de l’exécution du programme concocté par la direction générale de la Sûreté nationale sur la sensibilisation de la population à la protection de l’environnement, lancé, récemment, le concours du “Prix Vert” destiné au quartier le plus propre de la ville. Selon les organisateurs, la sélection, basée sur des critères étudiés, se fera par une commission nationale spécialisée qui a été installée à cet effet. La délibération des résultats est prévue le 30 décembre  en cours, en présence des cadres de la Sûreté nationale, des représentants du mouvement associatif, des chefs de quartier et des représentants de la société civile. Notons que l’initiative, louable à plus d’un titre, a été organisée en coordination avec les autorités locales, les directions de l’environnement et de l’éducation et la Conservation des forêts de la wilaya.  Au programme de la manifestation, des conférences sur la thématique, des ateliers de travail et des campagnes de sensibilisation sont prévus en milieu scolaire, notamment au lycée Cheikh-Amoud, sis à la cité Mouflon, aux CEM Ibn Badis (Sersouf) et Tarek-Ibn Ziad (Amechouen) et, enfin, du primaire du 5-Juillet (Sersouf). La Maison de la culture de la ville abritera, à l’occasion, une exposition sur l’environnement organisée conjointement par les services de la conservation des forêts et la direction de l’environnement de la wilaya. La manifestation, qui s’étalera sur 20 jours, a bénéficié, faut-il le signaler, du soutien médiatique de la radio locale. Celle-ci, étant la plus en vogue à Tamanrasset, a consacré plusieurs émissions animées par les organisateurs et les représentants de quartier.


R K