Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Magazine

Le bilan est mitigé, mais la plupart des vacanciers s’estiment satisfaits

Quel sort a été réservé aux touristes qui ont séjourné en Tunisie cette année ?

L’engouement des Algériens pour la destination Tunisie va crescendo. © D.R.

Cela va de l’enthousiasme débordant pour certains, à la déception pour d’autres, concernant le séjour dans des hôtels, des pensions de famille ou encore dans des maisons de particuliers louées en bord de mer.

C’est déjà la rentrée scolaire et donc la fin des vacances. Des vacances que beaucoup de familles algériennes ont passées en partie en Tunisie, et qui n’ont pas été vécues de la même manière par tous, question dépaysement s’entend. Les témoignages recueillis auprès desdites familles divergent, en effet, sur les conditions d’accueil que nos voisins Tunisiens leur ont réservées. Cela va de l’enthousiasme débordant pour certaines, à la déception pour d’autres, pour ce qui concerne le séjour dans des hôtels, des pensions de famille ou encore dans des maisons de particuliers louées en bord de mer. Les Algériens rencontrés sur le chemin du retour, à El-Kala ou à Souk-Ahras, deux villes qui se trouvent sur l’itinéraire menant de et vers la Tunisie, se prêtent volontiers à notre quête d’informations sur la saison estivale, qui s’achève et qui a consacré beaucoup plus que jamais auparavant la destination Tunisie. Les chiffres non encore consolidés que communiquent les services de la police des frontières révèlent un engouement exceptionnel pour le pays frère. Ce bilan provisoire fait état de près de
3 000 passagers par jour au niveau de chacun des 5 postes de la bande frontalière, et ce, au même rythme depuis l’Aïd el-Fitr jusqu’à samedi, veille de la rentrée des classes, indique-t-on. Au vu de ces statistiques, non exhaustives, puisque le nombre de passagers par voie aérienne n’est pas encore connu, nous pouvons nous autoriser à affirmer que la Tunisie enregistre le plus grand taux de fréquentation des vingt dernières années, comme le signale un directeur d’agence de voyages d’Annaba. Ce professionnel avance que les Algériens ont pratiquement sauvé la saison touristique des Tunisiens, qui n’en demandaient pas tant, en se ruant massivement sur les plages de Tabarka, Hammamet, Sousse, Sfax et la lointaine Djerba. Les plus déçus de nos concitoyens ont souligné que les représentants de la police et des douanes tunisiennes auraient été inhospitaliers. Un chef de famille rapporte que plusieurs touristes algériens ont été victimes de vol de bagages dans les hôtels de Hammamet. Notre interlocuteur ajoute qu’il a lui-même fait l’objet d’une agression dans un souk de la capitale et qu’il a failli se faire arrêter par les policiers auprès desquels il voulait déposer plainte. Un autre, non moins virulent, souligne que les habitants du pays hôte “privilégieraient ouvertement les touristes fauchés venus d’Europe au détriment de leurs soi-disant frères algériens et libyens, qui dépensent pourtant sans compter et qui ne reçoivent que mépris et hostilité, en retour”. Ces cas seraient isolés et ils ne sauraient, par conséquent, ternir l’image d’un pays qui a toujours affiché son attachement et sa sympathie pour l’Algérie, objectent la plupart des autres personnes qui ont traversé la frontière tunisienne cet été. Pour celles-ci, il faut au contraire tirer chapeau aux habitants des localités visitées pour leur amabilité et leur sollicitude, deux qualités qu’on ne peut objectivement pas nier. “En nous rendant en Tunisie, nous nous sommes fait plaisir avant tout et j’estime en toute honnêteté que nous en avons eu pour notre argent. Les personnels des hôtels du littoral tunisien font montre d’un professionnalisme à toute épreuve et en toute circonstance à notre égard, il faut l’avouer. Je reconnais que nous ne sommes pas des clients commodes, peu habitués que nous sommes au confort et au luxe des établissements touristiques où nous avions séjourné. Je peux énumérer une liste longue comme un bras des incivilités et des manifestations d’arrogance que certains d’entre nos concitoyens ont commises là-bas. Et s’il y a eu des réactions de la part de nos hôtes, j’estime en mon âme et conscience qu’elles étaient normales et largement justifiées. Qu’on ne se raconte pas d’histoires”, objecte Hamid S. Cet Algérois, qui a beaucoup voyagé, estime que son séjour à Hammamet a été des plus agréables pour sa famille. “Je suis satisfait car nous avons bénéficié du meilleur service, et à tous les niveaux, et ma famille a profité pleinement des avantages qui nous avaient été promis au moment de la réservation. Je ne vous dirai pas combien j’ai déboursé en totalité pour mon séjour d’une semaine dans cette station, mais je peux vous assurer que je n’aurais pas pu me permettre de passer ne serait-ce que trois jours dans un hôtel de la même catégorie pour la même somme”, dira-t-il.


A. A.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER