Scroll To Top
FLASH
  • Elections locales 2017 : annonce des résultats vendredi à partir de 15 heures
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Management

Elle dispose d’une licence de fabrication

SPS : 2 milliards de DA d’investissements

SPS est une entreprise spécialisée dans la réalisation de bâtiments à l’aide de panneaux structurants isolants. © D. R.

Système Panneaux Sandwichs (SPS) est une entreprise installée en Algérie depuis 2000.

Spécialisée dans la réalisation de bâtiments à l’aide de panneaux structurels isolants (structural insulated panel - SIP), la fabrication de cabines sahariennes et la production de panneaux sandwichs, la société a déjà investi environ deux milliards de DA, nous a indiqué son directeur général, Mehdi Bendimerad. SPS dispose d’une licence de fabrication et d’un transfert de technologie de Winter Panel Corp., une des meilleures entreprises américaines dans le domaine. Le système de construction que développe l’entreprise répond “scrupuleusement” aux exigences de l’American Society for Testing and Materials (ASTM), affirme M. Bendimerad. Les équipes de réalisation sont qualifiées pour tous les corps d’état jusqu’à la finition totale du bâtiment. L’entreprise possède trois sites, l’un à Bab Ezzouar (siège social et aire de stockage) et les deux autres à Baba Ali (fabrication de cabines sahariennes et de panneaux sandwichs). SPS a adopté un système de management de la qualité en 2008 couronné de la certification de l’entreprise sous le référentiel ISO 9001/2008. “Notre démarche, explique M. Bendimerad, vise à mettre en place une organisation basée sur la description et l’application de notre mode de fonctionnement, mais aussi par l’analyse quasi quotidienne de celui-ci.” Et d’ajouter : “Nous devons sans cesse mesurer notre efficacité et la satisfaction de nos clients. C’est la clé de notre pérennité.” Et la méthode semble payante. La preuve, SPS a augmenté son chiffre d’affaires de façon “considérable” au cours de l’année 2014 (autour du milliard de DA). 2015 sera l’année de la consolidation des investissements entrepris en 2013 et 2014, souligne son directeur général qui précise : “Nous allons lancer de nouveaux produits qui seront sur le marché vers juin prochain.” Des contraintes subsistent cependant et dont souffrent la plupart des entreprises nationales. Les principales difficultés rencontrées sont liées à l’accès au foncier. Elles contrarient la stratégie de développement voulue par de nombreuses sociétés. M. Bendimerad en connaît un bout et il le fait savoir : “Nous avons deux usines, la distance qui les sépare est de 150 m, que nous n’avions pas pu agencer et en faire un grand espace de fabrication sur le même terrain, pour des raisons de terrain.” Les contraintes de terrain sont une réalité. Autre obstacle, l’environnement bureaucratique qui “empêche une croissance plus rapide”, estime le directeur général de SPS. Et de relever : “Ce que nous dépensons en temps dans la bureaucratie n’est pas utilisé pour le développement de l’entreprise.” Par ailleurs, ajoute-t-il, les frais d’approche des matières premières à l’importation (découlant des obstacles bureaucratiques) deviennent “si importants que les coûts des produits finis augmentent, ce qui réduit la compétitivité de nos produits face à l’importation”. M. Bendimerad ne désespère pas pour autant, essayant de mettre plus de dynamisme dans la société qu’il dirige. Il cite un des projets phare mis au point par SPS : la mise en place d’outils pour une meilleure fluidité dans l’organisation. Il détaille : “Nous allons pouvoir gagner en efficacité et en qualité. Par ailleurs, nous allons lancer un nouveau produit de panneaux qui va être plus accessible en termes de prix.”


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER