Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / NOMAD(EPAU)/Réd-Num-"Liberté"

#LibertéVENDREDI

L'EPAU vibre au 1er Novembre

©Nomad

A l’occasion du 62éme anniversaire du déclenchement de la guerre de révolution algérienne, les membres du club NOMAD ont organisé à l’Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme (EPAU) une journée commémorative le Mardi 1er Novembre 2016.

Un programme riche et varié attendait les visiteurs venus nombreux, bien que le jour fût férié. En effet, étudiants, enseignants et personnel de l’administration étaient tous au rendez-vous pour ne rien manquer des activités proposées tout au long de la journée. A leur arrivée, et bien avant le début officiel des activités à 10h, les visiteurs pouvaient déjà apprécier l’image que les membres du club NOMAD ont donnée à l’EPAU pour l’occasion. Cela, par les décorations qu’ils ont préparé tout au long de la semaine poursuivant même les préparatifs jusqu’à minuit la veille du 1er Novembre.

            L’allée Aouedjhane, allée principale de l’EPAU était décorée aux couleurs du drapeau national, des photos retraçant le passé colonial de l’Algérie, des présentations des héros de guerre étaient accrochées sur tout son long et les portes des ateliers réservées pour les activités étaient traitées de façon représentative. Le passage menant de l’allée vers l’extension était sombre, seulement éclairé de bougies, on pouvait y lire l’inscription « Gloire à nos martyrs » à laquelle faisaient face des photos montrant la souffrance des algériens, cet espace, vous l’aurez compris symbolise la guerre de libération nationale. Enfin, la dernière partie de l’EPAU était ensoleillée, décorée de couleurs gaies, et riches en activités artistiques et culturelles, c’est en quelques sortes le passage des ténèbres de la guerre à l’illumination de l’indépendance. Tout cela, au rythme de chansons nationalistes diffusées sur la radio de l’école et faisant écho dans tous ses recoins.

    Toutes les photos de l’événement sont disponibles sur la page du club : https://www.facebook.com/nomad.epau1

Le lancement des activités eût lieu à 10:00 par l’interprétation de l’hymne national par l’ensemble des participants, accompagnés à la batterie et au clavier par 2 membres du club, s’en est suivie une minute de silence à la mémoire des chouhadas qui se sont sacrifiés pour l’indépendance de l’Algérie. Une fois la minute de silence observée, les visiteurs ont eu libre court pour découvrir les décorations un peu partout dans l’école. Après qu’ils aient fait le tour des lieux, ils ont tous été invités à la radio à rejoindre le stade afin d’assister à la finale du tournoi de Volley-ball organisée par les étudiants en cette occasion. Le match fut riche en rebondissements, et au final, les vainqueurs et leurs dauphins ont été récompensés par des médailles, des attestations remises par les enseignants présents, et la coupe qui a été décernée à l’équipe gagnante.    

               

   

 

 

 

 

En parallèle, un atelier de dessin artistique était organisé en plein air, toutes les personnes intéressées avaient à leur disposition de grandes feuilles de dessin et tous les outils nécessaires, les curieux, pouvaient observer à leur passage, les œuvres réalisées par leurs camarades et celles réalisées par les artistes de l’école des beaux-arts invités à l’occasion.                                                                                                                                        Pour se mettre dans une ambiance de guerre, les membres du club ont invité l’association algérienne de Paint Ball, l’activité commença tout de suite après la remise du trophée du tournoi. Les participants ont pu tirer chacun à 3 reprises sur des cibles positionnées à des distances variables. Une ambiance bon enfant et de la bonne humeur ont régné tout au long de l’activité. A son terme, il était déjà midi passé, les participants sont donc partis déjeuner avant de revenir pour la deuxième partie de la journée.    

 

 

Une demi-heure après la suspension des activités, les étudiants se sont réunis pour une pause musicale de près d’une demi-heure, durant laquelle ils ont repris des chansons populaires algériennes dans une ambiance décontractée.

Dès lors que la pause fût terminée, le café littéraire et l’atelier de guerre furent lancés : Le premier, regroupait les participants (étudiants, enseignants, invités) autour du thème général de l’identité algérienne, balayant les différents aspects de la vie en Algérie, la discussion fût très enrichissante et le débat mené dans les règles de l’art,  l’écoute et le respect des différents avis étaient d’augure, permettant de sortir avec une vue d’ensemble et de nouvelles idées.

 Quant à l’atelier de guerre, il a connu une réussite particulière, l’idée était de bander les yeux des participants dans un espace sombre, parsemé d’obstacles le long d’un parcours crée et accentué par des effets sonores tels que le son des tirs de l’armée française et des avions de guerre…  Cette activité a permis de faire prendre conscience aux participants des traumatismes subis par les algériens en temps de guerre et de ressentir relativement la joie de l’indépendance, symbolisée ici, par la sortie de l’atelier.           

                                                             La dernière activité programmée pour la journée était le tir à l’arc, les membres de l’association de tir à l’arc de Oued Semar ont accepté avec joie de venir initier les participants à cette discipline assez méconnue en Algérie, tout le monde ou presque s’est prêté au jeu, et certaines personnes se sont même découverts un talent dans le domaine, la journée s’acheva ainsi dans la bonne humeur et fut riche en acquis.

De l’avis de tous, la journée était une réussite totale, tous les participants ont grandement apprécié les activités, cela, leur a permis de prendre conscience de leur histoire, et sans doute, de croire en un avenir meilleur. Nous, membres du club NOMAD en sommes particulièrement fiers, dans l’espoir que ce genre d’initiatives se généralise.

         Sidali CHENIK

NOMAD(EPAU)/Rédaction Numérique de "Liberté"

 

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER