Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Karaté do

250 jeunes karatékas au 2e tournoi national de Mila

Pas moins de 250 jeunes karatékas poussins et minimes, filles et garçons, issus de 14 associations représentant 10 wilayas, ont pris part, samedi, au 2e tournoi national de karaté do, en kata et en kumité, tenu à la salle omnisports de la cité Sidi Seghir de la ville de Mila, a-t-on constaté.
Organisé par la Fédération algérienne de karaté do (FAK) avec le concours de la direction locale de la jeunesse et des sports (DJS) et la ligue spécialisée de wilaya, le coup d’envoi de ce tournoi, qui s'inscrit dans le cadre des festivités célébrant les manifestations du 11 décembre 1960, a été donné par le directeur local de la jeunesse et des sports (DJS), Abdelkrim Boutamine. Ce tournoi est une opportunité pour encourager les échanges d’expériences entre ces athlètes en herbe de différents clubs et écoles venus des ligues des wilayas d’Alger, de Sétif, de Skikda, de Batna et de Tébessa, ainsi que de Khenchela, de Béjaïa, de Constantine et de Mila, a-t-on noté.
Ce rendez-vous qui se déroulera sous forme de compétitions de 29 épreuves en kata (mouvements d’ensemble) et de kumité (combats) est encadré par 35 arbitres de grade fédéral et international, soutenus par l’enregistrement vidéo de cette joute, précise le président de la ligue de karaté do de la wilaya de Mila, Fouazi Boukhettala. “Notre travail technique effectué à la base, depuis plusieurs années, a porté ses fruits avec l'émergence de nouveaux jeunes karatékas qui laissent apparaître de belles aptitudes et permettent d’envisager l’avenir avec sérénité”, a souligné M. Boukhettala. Afin de tester le niveau des athlètes et d’évaluer le degré d’engagement des ligues participantes, cette compétition représente, selon le référé international Saïd Kermiche, une occasion pour tâtonner les récentes modifications apportées aux lois régissant cette discipline olympique à l'échelle mondiale. Elle permet également d’évaluer le travail accompli au niveau des associations et des clubs, pour relancer le karaté do, une discipline très prisée par les jeunes Algériens, a-t-il poursuivi. L’évolution du karaté-do dans la wilaya de Mila est palpable à travers la délivrance de 5500 licences par la ligue de wilaya spécialisée, au profit de 26 associations et clubs, et l’illustration de plusieurs équipes par des résultats probants, dans les différentes compétitions régionales et nationales, a-t-on conclu.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER