Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Lors d’une conférence de presse tenue samedi à Tamanrasset

27 clubs sportifs interpellent le ministre de la Jeunesse et des Sports

Les clubs sportifs de la wilaya de Tamanrasset sortent de leur réserve. Pas moins de 27 clubs, dont 12 à Tamanrasset et 15 à In Salah ont tenu, samedi, une conférence de presse à la maison de jeunes Houari-Boumediene pour exprimer leur ras-le-bol et crier contre l’exclusion dont ils se sentent victimes. La conférence à laquelle ont été conviés des présidents de club, des entraîneurs de football et des figures du sport local a également été l’occasion pour dénoncer l’incompétence de la commission chargée de l’attribution des subventions et les pratiques d’une administration qui verse carrément dans “le népotisme”, du fait qu’elle favorise des clubs au détriment des autres, pourtant actifs et rentables compte tenu de leurs résultats. Les intervenants qui en appellent au ministre de la Jeunesse et des Sports ont tiré à boulets rouges sur les responsables qui freinent toute activité sportive dans cette wilaya dotée de plusieurs structures non exploitées pour des raisons qui prêtent à spéculation.
Le département d’El-Hadi Ould Ali devrait sérieusement se pencher sur la question et intervenir avant que les choses ne prennent d’autres tournures encore plus graves. La situation dégage un parfum de scandale et démontre le désintérêt total des autorités compétentes quant au développement de ce secteur en mal de ses dirigeants. L’absence de la culture de sponsoring, les maigres subventions accordées aux clubs sans tenir compte des spécificités de cette wilaya-continent, la limitation d’âge, le manque de moyens de transport et l’absence d’une véritable stratégie dans la gestion des infrastructures sportives ont été, entre autres, les problèmes soulevés lors de la conférence et dans lesquels se morfondent toutes les associations sportives de Tamanrasset.
Dans une correspondance adressée aux hauts responsables du pays, ces dernières ont ainsi mis en garde contre la négligence et le laisser-aller qui mènent les jeunes, constituant la majorité écrasante de la population locale, droit vers la dérive dans cette société qui est en proie à tous les fléaux.
C’est un véritable cri d’alarme qu’elles viennent de lancer à l’endroit du premier responsable de la wilaya et du MJS qui devraient trouver, en urgence, la meilleure formule pour sauver le sport à Tamanrasset et réanimer les clubs agonisants. Mais aussi pour faire la décantation de ce secteur ainsi que de la commission qui distribue “des subventions dans des conditions douteuses”, accusent les présidents de clubs.


R. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER