Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Okba Gougam (président de la FAVB) à “Liberté”

“Le championnat débutera le 4 novembre”

© D.R.

Dans une déclaration à Liberté, le président de la Fédération algérienne de volleyball (FAVB), Okba Gougam estime que “cette fois-ci c’est officiel : le début du championnat est programmé pour le week-end prochain. Nous avons émis le vœu que le coup d’envoi du championnat séniors messieurs sera donné le week-end dernier. Mais après la réunion du bureau fédéral avec les clubs, on a constaté que quatre ou cinq équipes ont demandé de reporter une nouvelle  fois le début de championnat pour un autre mois car ils ne sont pas prêts ! Or on ne peut pas attendre plus que ça, D’ailleurs même le calendrier est prêt, il a été en effet publié sur le site de la FAVB. Ce n’est pas normal à mon sens de reporter le championnat pour une durée d’un mois comme souhaité par ces clubs-là à cause de ces arguments qui en tiennent pas la route. À vrai dire, la plupart des clubs séniors de volleyball ont débuté leur préparation en août, comment  se fait-il que ces quatre clubs que je ne veux pas citer n’ont pas encore débuté leur préparation, qu’est-ce qu’ils ont fait durant toute cette période? Le fait de ne pas jouer à cause du problème de l’article 6 qui a été heureusement résolu n’est pas une raison pour rester à la maison et ne pas s’entraîner”, affirme le président de la FAVB. “Les autres clubs sont désormais prêts pour débuter le championnat. Ils sont aussi pressés car pour commencer la compétition, nous sommes très en retard, et croyez-moi on va payer cash ce retard dans le début du championnat. Plusieurs échéances attendent l’équipe nationale senior dont les Jeux islamiques et les Jeux méditerranéens, sans oublier la compétition la plus importante pour nous à savoir les éliminatoires du championnat du monde ! Toutes ces compétitions nous poussent à dire qu’on est vraiment en retard, notamment par rapport à nos voisins maghrébins, le temps presse, on n’a pas le temps pour attendre pour un autre mois”, précise Gougam.  À noter que les championnats des séniors dames et le championnat juniors ont débuté ce week-end. Par ailleurs, et contrairement aux volleyeurs, le championnat de handball senior messieurs a déjà repris ses droits, quant à  la super division A de basketball, le coup d’envoi du championnat sera donné le week-end prochain. Dans le même sillage, le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), a rassuré samedi  lors d’une réception à l’OPOW de Blida les responsables des clubs de volleyball et de basketball quant à l’engagement du MJS  à soutenir les clubs sportifs suite à l’amendement de l’article 6 du code des clubs amateurs. Il a expliqué  en effet, que “l'amendement de cet article permettra aux équipes de bénéficier de primes et d'avantages au profit des sportifs”, a affirmé le MJS  tout en  ajoutant que cet amendement a reçu l'aval du gouvernement.  
Pour rappel, l'article 6 du décret exécutif 15-74 du 16 février 2015, objet de contestation, devant être appliqué depuis le mois de février dernier, “interdit le changement de destination par le club amateur d'une subvention publique de l'État ou des collectivités locales sans l'accord express de l'administration chargée des sports, sans en avoir informé et recueilli l'avis de la collectivité ou de l'organisme ayant octroyé la subvention. Aucune rémunération ou indemnité, ou prime attribuée à un sportif du club amateur ne peut être puisée sur les subventions publiques de l'État ou des collectivités locales accordées au club sportif amateur sous peine de sanctions prévues par la législation et la réglementation en vigueur”. L’article en question vient d’être modifié par la tutelle. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, a mis fin à cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre, notamment lorsqu’on sait que l’article 6 empêche les clubs de puiser de l’argent de l’État, ce qui n’a pas été du goût des clubs des championnats de volley-ball, de handball et de basket-ball qui ont menacé de boycotter le championnat, quitte à passer une année blanche si l’article 6 n’est pas modifié, surtout que la plupart des clubs n’ont aucune source de financement mis à part les subventions de l’État. “Je me suis réuni avec les représentants des clubs contestataires, et je peux vous dire qu’on est arrivé à un accord. J’ai transmis les préoccupations de ces clubs au Premier ministre M. Sellal qui m’a promis de régler ce problème dans les plus brefs délais. Je peux rassurer nos clubs amateurs omnisports que tout est rentré dans l’ordre”.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER