Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Jeux de solidarité Islamique de Bakou football : Algérie 2 - Cameroun 0

Les U23 arrachent la médaille de bronze

©D. R.

La future équipe nationale olympique a décroché hier la médaille de bronze lors des Jeux islamiques de Bakou (12-22 mai) en disposant de l’équipe du Cameroun (2-0) lors de la petite finale pour la médaille de bronze disputée hier au stade Tofig-Bahramov à Bakou. C’est les Camerounais qui ont débuté la partie très fort en acculant les Algériens dans leur camp. Profitant de la fébrilité de l’axe de la défense, l’attaque camerounaise a failli faire mouche à maintes reprises n’était la vigilance de l’expérimenté gardien Rahmani qui a annihilé toutes les tentatives camerounaises.
L’action la plus dangereuse des Camerounais est survenue à la 20’ du jeu, lorsque Ekolo profita d’un mauvais dégagement de Saadi Ismaïl, il tente un crochet et arme une frappe qui semblait cadrée, heureusement que le défenseur Merouani était vigilant et s’est jeté pour dégager le ballon en corner. Les Algériens ont tenté durant ce premier half de développer leur football habituel, mais ils n’y sont pas parvenus, gênés vraisemblablement par le système mis en place par l’entraîneur des lions indomptables, Towa Richard. Les protégés de Ameur Chafik sont entrés avec un 4-2-3-1, un bloc très bas qui n’a pas aidé les coéquipiers d’El-Mellai à mettre en place leur jeu. Malgré une nette domination des Lions indomptables, le tableau d’affichage est resté inchangé jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre aziri, Aliyar Agayev. De retour des vestiaires, les Algériens sont entrés avec un autre visage, ils étaient plus entreprenants en attaque, ils parviennent à faire mouche à la 50’, lorsque Hamra, d’une belle accélération, sert sur un plateau El-Mellai qui dribbla le gardien camerounais mais se fait faucher par ce dernier dans la surface de vérité, le referee aziri désigne le point de penalty. Gagâa exécute brillamment la sentence (54’). Cette ouverture du score a galvanisé les Algériens qui se sont rués en attaque pour chercher le but du K.O. Les protégés de Ameur Chafik sont parvenus à faire le break à la 64’. En effet, Saâdi, après un joli travail sur le côté gauche, élimine un défenseur et s’infiltre dans la surface de réparation et sert sur un plateau Hamra en embuscade ne laissant aucune chance au gardien camerounais Mouegni. À 2 à 0, le break a été fait, même si les Algériens auraient pu ajouter d’autres buts n’était la maladresse de Meziane and Co devant les buts adverses.

De notre envoyé spécial à Bakou : SOFIANE MEHENNI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER