Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Alors que la préparation pour les JO se poursuit avec deux meetings en France…

Makhloufi peut-il résister à l’ascension de Kiprop ?

©D. R.

Le champion olympique algérien du 1500 m, Taoufik Makhloufi, a pris part jeudi 9 juin au meeting Bislett d’Oslo en Norvège où il a participé dans l’épreuve du mile. C’était la deuxième épreuve du coureur algérien dans cette même spécialité cette année, puisqu’il s’est classé 4e lors du meeting d’Eugène il y a presqu’un mois. Jeudi, Makhloufi a fait des progrès par rapport à sa première course au mile en terminant à la troisième place. Le champion olympique de 2012 a réalisé un bon temps avec 3’52’’24. L’enfant de Souk Ahras était à deux doigts de battre son record personnel dans cette épreuve obtenu il y a deux ans au meeting d’Eugène (USA) en 3’52’’16. L’Algérien a terminé donc troisième derrière les deux Kényans, Manangoi et Kiprop, principal rival de Makhloufi aux prochains JO de Rio. Taoufik Makhloufi, qui a commencé sa saison récemment avec les meetings de la Diamond League, se prépare activement pour les Jeux olympiques. Néanmoins, une question se pose : est-ce que Makhloufi est en mesure de rééditer l’exploit des Jeux olympiques 2012 à Londres ? Surtout avec l’ascension fulgurante du Kényan Kiprop Asbel, champion olympique à Pékin en 2008, et détenteur des trois dernières éditions des championnats du monde, 2013, 2014, 2015. Un sérieux concurrent donc pour Makhloufi qui aura du mal à le détrôner aux Jeux olympiques qui se dérouleront en août 2016 à Rio (Brésil). Kiprop semble inarrêtable, il enchaîne les bonnes performances, que ce soit au niveau continental ou mondial, ce qui va nous pousser à dire que Makhloufi aura vraiment du mal à vaincre le Kényan au Brésil, surtout qu’il sera aidé dans sa tâche par plusieurs de ses compatriotes. En tout cas, Taoufik Makhloufi devrait être plus que préparé pour les JO 2016 afin d’espérer battre les Kényans et surtout Kiprop qui est le favori en puissance de la course du 1500 m à Rio, sans négliger bien sûr le Marocain Iguider, qui se prépare actuellement avec Makhloufi pour les prochaines échéances sous la houlette de son entraîneur français Philip Dupond. En outre, en parlant de préparation, Taoufik Makhloufi poursuivra ses courses de la Diamond League en s’alignant dans deux courses avant les championnats d’Afrique prévus à Durban en Afrique du Sud du 22 au 26 juin. Il s’agit en effet du meeting de Nancy, demain, sur l’épreuve du 800 m et le lendemain à Monaco où le champion olympique 2012 va s’aligner dans l’épreuve du 1500 m. Il faut dire que ces différents meetings permettent à Makhloufi de bien se préparer pour les prochaines échéances, notamment le championnat d’Afrique qui se profile à l’horizon et surtout les Jeux olympiques de Rio en août prochain, où Makhloufi tentera de conserver son titre obtenu il y a quatre ans à Londres.

S. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER