Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Omnisports

Rétrospective de l’année

Rugby : la seule satisfaction de 2017

©D. R.

L’année 2017 a souri à la discipline de rugby en Algérie. En effet, à peine deux années passée du lancement de ce sport en Algérie par l’intermédiaire de Sofiane Benhassen qui est le président de la FAR et qui a eu le mérite également de lancer un club de rugby en 2008, à savoir le club pilote du Stade Oranais, le XV national a réussi l’exploit de se hisser dans la cour des grands en passant un cap. En effet, les joueurs du sélectionneur National Allem Boumediene avait rendez-vous avec l’histoire un certain 4 novembre 2017, lorsqu’ils ont disputé la finale de la coupe d’Afrique (zone C) en Zambie face à l’équipe locale. Nos joueurs avaient largement battu l’équipe zambienne et remporté cette finale, ce qui leur a permis d’accéder au niveau B. Il faut rappeler que dans cette compétition continentale, il existe quatre niveaux (A, B, C et D). Le niveau A est le plus haut niveau africain. Les poules sont composées de quatre à six équipes selon les niveaux. L’équipe qui finit première de sa poule et considérée comme la championne d’Afrique de son niveau, puisque c’est un mini-championnat, et celui qui engrangera le plus de points sera champion. Pour ce qui est du niveau A et B, il faut savoir que l’équipe championne d’Afrique niveau A participera à la Coupe du monde ; le 2e de la poule A jouera un match barrage contre une nation hors Afrique. On peut donc dire que le XV national est sur la bonne voie pour passer d’autres paliers pourvu que cette équipe soit soutenue par les responsables du sport en Algérie.

Karaté do : la WKF suspend la Fédération algérienne de karaté-do
L’une des faits marquants de cette année 2017 est la suspension de la Fédération algérienne de karaté-do (FAK) par la Fédération internationale de karaté-do (WKF), cela sous-entend que les différentes équipes nationales sont suspendues de toutes les compétitions internationales. En effet, l’affaire remonte au mois d’août dernier où l’instance mondiale avait décidé de suspendre la FAK, après avoir demandé au ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) de “faciliter” l'organisation d'une assemblée élective et de trouver dans “un  délai de 45 jours” une solution aux “dysfonctionnements” que vit la FAK depuis plusieurs mois. La WKF avait dans un premier temps envoyé une correspondance à la FAK signée par le président de l’instance mondiale de karaté-do, à savoir l’Espagnol, Antonio Espinos ordonnant à la Fédération algérienne de karaté-do qui était gérée par un directoire présidé par Aboubakr Mekhfi de provoquer une assemblée générale élective dans un délai qui ne dépasse pas les 45 jours afin de désigner un président de la FAK. Pour rappel, Aboubaker Mekhfi a été désigné fin mai par le MJS à la tête d'un directoire pour gérer les affaires de la FAK en attendant l'organisation d'une assemblée générale élective, une décision considérée “en contradiction” avec les textes et règlements de la Fédération mondiale de karaté et de la charte olympique. Il est temps de provoquer une assemblée générale extraordinaire dans les plus brefs délais qui sera précédée par l’assemblé  générale ordinaire afin de désigner un président à la tête de la Fédération algérienne de karaté-do (FAK) et mettre fin à la suspension de la WFK à l’encontre de cette discipline, puisque cette situation handicape énormément nos athlètes sur la scène internationale.

Handi-basket : le sacre africain pour les Algériennes
La fin de l’année 2017 était très prolifique pour le handi-basket algérien. En effet, l’équipe féminine de basketball sur chaise roulante a été sacrée championne d’Afrique à l’occasion du championnat d’Afrique de la discipline qui s’est tenu en Afrique du Sud. Les coéquipières de la capitaine Djamila Khamgani ont validé du fait leur billet pour le Mondial  2018 en Allemagne, après avoir remporté le tournoi continental, une année après la qualification historique aux jeux para-olympique de Rio (Brésil). Les Algériennes avaient battu lors de la finale de la coupe d’Afrique les Sud-Africaines sur le score de 53 à 25 (mi- temps : 35-12) et parviennent du fait à conserver leur titre africain acquis en 2015. Pour leur part, les messieurs du basketball sur chaise roulante sont passés à deux doigts de la consécration. En effet, l’équipe algérienne messieurs a échoué à conserver son titre remporté en 2015, en s’inclinant en finale face au Maroc sur un score large 63-32 (mi-temps 18-28). Dans une rencontre très difficile, le cinq algérien n’a à aucun moment réussi à rivaliser avec son homologue marocain, constitué de joueurs évoluant dans le championnat de France. Pourtant, les Algériens s’étaient imposés face au même adversaire (56-52) lors de la phase de poules. L’effort physique fourni par les joueurs algériens lors de la demi-finale gagnée face aux Sud-Africains a eu raison de la prestation générale de l’équipe qui a flanché sur le plan physique en finale.

Dopage : plusieurs cas signalés
L’année 2017 est l’année où il a été enregistré un taux très élevé de cas de dopage. En effet, c’est le cyclisme qui prend la part du lion avec cinq cas. Cinq athlètes ont été contrôlés positif à une substance prohibée. En effet, ces sportifs ont été contrôlés lors d’une compétition qui s’est déroulé le mois de juillet dernier à Batna où les analyses effectuées dans un laboratoire réputé à Paris ont révélé que ces contrôles étaient positifs.
Nous avons enregistré également un cas de dopage en athlétisme, il s’agit de la marathonienne, Souad Aït Salem qui a été suspendue pour dix- huit mois, après avoir été contrôlée positif lors du championnat d’Algérie de cross-country le mois de mars dernier à Sidi Bel-Abbès. La suspension d’Aït Salem (38 ans) s'étale du 9 avril 2017 au 8 octobre 2018, précise l'IAAF sur son site officiel. Pour rappel, lors de la 55e édition du Championnat d'Algérie de cross-country, Aït Salem (O. Bordj Bou-Arréridj) avait terminé à la deuxième place derrière Kenza Dahmani (NC Bordj Bou-Arréridj).

Handball : le sept national reprend du service !
Après presque deux années d’hibernation, l’équipe nationale de handball seniors messieurs a repris du service. En effet, depuis la CAN- 2016, le sept national n’a pris part à aucun tournoi ou encore un quelconque stage de préparation.
Ainsi, à l’occasion de la CAN-2018 qui se tiendra au Gabon le mois prochain, la Fédération algérienne de handball (FAHB) avait installé le mois dernier, un nouveau staff technique nationale composé du duo, Sofiane Hiouani et Zinedine Mohamed Seghir. Il faut dire que le nouveau bureau fédéral installé le mois de mars dernier a attendu presque huit mois pour désigner un sélectionneur national à l’équipe nationale de handball. L’EN avait donc uniquement deux mois pour préparer la CAN-2018 qualitative, rappelons-le, pour le Mondial 2019 qui se tiendra en Allemagne et au Danemark. À moins d’un mois du début du championnat d’Afrique des Nations, le sept national se prépare activement pour ce rendez-vous continental tant attendu par les amoureux de la petite balle ronde.
La mission de l’Algérie qui a été versée dans la poule A, en compagnie de la Tunisie, le Gabon (pays hôte), le Cameroun et le Congo ne sera guère facile, surtout lorsqu’on sait que seules les trois premières équipes composteront leur ticket pour le Mondial. À cela il faudra ajouter la préparation tardive des Berkous and Co pour la CAN-2018 qui va diminuer les chances de l’Algérie dans cette compétition continentale. En tout cas, le sept national va aller au Gabon pour réaliser cet objectif, à savoir la qualification au Mondial. C’est tout le mal qu’on souhaite à cette équipe d’Algérie.

S. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER