Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Natation

Sahnoune et Cherouati devant le conseil de discipline le 31 juillet

Les nageurs algériens Oussama Sahnoune et Souad Cherouati passeront le 31 juillet devant le conseil de discipline de la Fédération algérienne de natation (FAN) pour expliquer les communiqués publiés sur les réseaux sociaux avant leur départ aux Championnats du monde qui se déroulent à Budapest (Hongrie). “Les deux nageurs en question vont passer devant le conseil de discipline au lendemain de leur retour des Championnats du monde, car la FAN ne permet pas ce genre d'agissements”, a indiqué, hier à l'APS, le chargé de la communication de la fédération, Ahmed Hamdaoui, démentant que Sahnoune et Cherouati aient déjà été sanctionnés, même à titre conservatoire. Sahnoune avait dénoncé début juillet sur sa page facebook qu'une “erreur administrative” de la part de la FAN avait failli le priver de l'épreuve du 50 m nage libre aux Mondiaux de Budapest, alors que Cherouati avait jugé que la gestion de la FAN était “catastrophique” en vue de ces Mondiaux. “Il y a eu une diffamation suite à ces écrits publiés sur facebook. Leurs pages sur les réseaux sont des supports médiatiques, car beaucoup de gens y sont abonnés. Nous avons imprimé ces écrits pour les ajouter au rapport destiné à la commission de discipline”, selon la même source. La FAN a décidé de ne pas les sanctionner “rapidement” pour ne pas les “déstabiliser” lors des Mondiaux de natation. “À cette heure-ci, ils ne sont pas suspendus, car ils sont engagés dans une échéance d'envergure internationale, ce qui demande une grande  concentration. Les membres de la commission de discipline vont pouvoir se prononcer vis-à-vis du rapport établi par la FAN à leur sujet dès qu'ils seront de retour. Si la commission juge qu'ils doivent être sanctionnés, ils le seront”, a conclu Hamdaoui.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER