Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Sports universitaires

Un nouveau dispositif pour lever les verrous bureaucratiques

Boumediene Boulif, directeur de l’amélioration du cadre de vie des étudiants et de l’animation au sein des universités au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a indiqué jeudi dernier à Blida qu’un nouveau dispositif régissant l’association sportive estudiantine sera bientôt connu. Le responsable explique que cette nouvelle loi sera élaborée en collaboration avec le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et les autres institutions concernés. Dans une réunion régionale organisée jeudi dernier à l’université de Blida 2 à El-Affroun, le même responsable précise qu’une fois que ce dispositif entrera en vigueur, il va mettre fin au problème des étudiants d’obtenir l’agrément de la part des services des communes ou la direction de l’organisation des wilayas qui régissent l’activité des associations au sein des universités. Selon lui, les étudiants sont confrontés à un problème bureaucratique de l’administration locale qui décourage les étudiants de constituer une association sportive pour pouvoir faire du sport. Les participants à cette rencontre ont proposé de redynamiser le sport universitaire par une loi particulière avec l’agrément destiné aux associations estudiantines délivré par les directeurs des résidences universitaires ou par les recteurs et non par l’administration locale comme les autres associations. Dans son intervention, Boumediene Boulif a précisé que le nombre d’associations créées au sein de la population estudiantine est minime comparé au nombre important des étudiants. “Sur 1,6 million d’étudiants que comptent les universités de l’Algérie, on n’enregistre que 3%  activant dans les sports”, a-t-il indiqué. Dans le même sillage, le directeur des activités sportives universitaires au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Smaïne Inzarane,  a de son côté indiqué que 16 instituts et 7 classes universitaires sont spécialisées en sports et qu’il existe 350 associations sportives au sein de l’université, dont la majorité ont obtenu leur agrément et le reste vont pouvoir l’obtenir très prochainement.

K. FAWZI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER