Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

La voile : Alors qu’elle est classéE 3e au niveau national dans la spécialité laser 4.7

Une athlète d’Amel Nautique Alger-Plage privée du championnat d’Afrique

En vue du championnat d’Afrique de voile qui se déroulera du 5 au 10 décembre au Mozambique, 2 garçons et 3 filles qui composent l’équipe nationale se sont envolés, samedi dernier, en direction du Mozambique pour prendre part à cette compétition continentale. Ces athlètes sont encadrés par l'entraîneur national Kheireddine Barka, au moment où le membre du bureau fédéral Mohamed Belghit a été désigné comme chef de délégation. Les internationaux algériens sont Wassim Ziani et Mohamed Kebaïli chez les garçons, et Sana Lacheheb, Nouha Akil et Lamia Hamiche chez les filles. En effet, la sélection des athlètes a été faite par ordre de mérite en prenant en compte bien sûr le classement à l’échelle nationale. Mais le problème est qu’une athlète du club Amel Nautique d’Alger-Plage a été rappelée pendant tous ses stages, sauf pour le dernier stage précompétitif. Cet athlète de 14 ans a été privée, sans aucune raison, de la participation au championnat d’Afrique, alors qu’elle est classé 3e au niveau national. À vrai dire, une autre athlète a été sélectionnée à la place de la  jeune véliplanchiste sans prendre en compte l’ordre de considération et sans donner d’explication à son entraîneur au sein du club d’Alger-Plage ou à ses parents qui sont surpris par la mise à l’écart de leur fille. Il faut dire que l’athlète est abattue et sidérée même par le comportement qui lui a été réservé par l’encadrement technique et aussi par les responsables de la Fédération algérienne de voile. À cet effet, et au vu de tous ces paramètres, le parent de l’athlète a rédigé une lettre au MJS pour dénoncer la hogra dont a été victime sa fille (Liberté détient une copie de ladite lettre). Le papa de l’athlète a mentionné à la fin de sa correspondance qu’il espérait attirer l’attention de la tutelle pour que ce genre de comportement ne se reproduise plus à l’avenir.

S. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER