Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Relizane

119 tonnes de sel non iodé saisies au chef-lieu de wilaya


Les éléments de la première sûreté urbaine relevant de la Sûreté de la wilaya de Relizane ont procédé hier à la saisie de 119 t de sel non conforme, à savoir du sel non iodé, à Relizane, apprend-on de ce corps de sécurité. En effet, suite à des informations parvenues au service de la première sûreté urbaine faisant état de la présence d’un atelier de production et d’emballage du sel dans un quartier à Relizane, ouvert clandestinement, les policiers ont pu arrêter les mis en cause en train d’emballer du sel, pourtant interdit à la vente. Arrêtés en flagrant délit pour commerce illicite, les mis en cause ont été poursuivis pour création d’un atelier illicite, trafic de marchandises non conforme à la consommation et évasion fiscale. L’iode empêche la production insuffisante des hormones thyroïdiennes qui génèrent le goître chez l’enfant et le myxœdème chez l’adulte. “On ne doit pas oublier que l’absence d’iode entraîne un retard de croissance et divers troubles mentaux”, dira une source responsable de la direction du commerce, qui n’a pas manqué de saluer le réflexe de la police ayant tenu à y associer la direction du commerce. La loi stipule aussi qu’un sac de sel doit comporter un étiquetage indiquant la quantité d’iode dans le produit.
 

E. Y.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER