Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

fabrication de produits de prévention contre le covid19 à Relizane

12 ateliers de confection mobilisés

Une couturière dans un atelier engagée dans la confection de bavettes. © Louiza Ammi / Liberté

Quelque 12 ateliers comprenant 30 couturiers, majoritairement des femmes, ont confectionné jusqu’à aujourd’hui 1 000 combinaisons et blouses médicales.

Face à la pandémie de coronavirus, la mobilisation de tous est plus que jamais requise. Pas moins de 12 ateliers de couture de la Chambre de l’artisanat et des métiers de la wilaya de Relizane, dont six du secteur privé, se sont pleinement engagés dans la lutte contre la Covid-19 en réussissant à confectionner plus de 130 000 unités de produits nécessaires de prévention contre le coronavirus, a-t-on appris auprès de Moussa Bentamer, directeur du tourisme et de l’artisanat. 
Ces 12 ateliers comprennent 30 couturiers, majoritairement des femmes, qui ont confectionné jusqu’à aujourd’hui plus de 130 000 masques de protection et 1 000 combinaisons et blouses médicales. Le même responsable a fait savoir que la production de ces moyens de protection a été lancée en coordination avec les services de la santé qui déterminaient la qualité et les normes de la matière première et de confection. En outre, les produits ont été stérilisés à l’établissement hospitalier Mohamed-Boudiaf de Relizane. Les services de la Chambre de l’artisanat et des métiers ont procédé, dernièrement, à la vente des masques confectionnés au prix de 40 DA l’unité, afin de permettre aux citoyens d’acquérir ce moyen de protection à un prix raisonnable, notamment après l’entrée en vigueur de la décision de son port obligatoire.

Cette initiative reflète les valeurs de solidarité et d’entraide de la société en cette conjoncture critique que connaît le monde, a estimé le directeur du tourisme, qui a toutefois relevé que “les masques de protection n’empêchent pas l’infiltration de la Covid-19, mais permettent de protéger le visage contre la poussière et certains microbes, et empêchent leurs porteurs de se toucher le visage”. Par ailleurs, une vingtaine de couturières de la wilaya confectionnent le nécessaire de protection contre le coronavirus dans leurs propres ateliers, a souligné le même responsable. 
Concernant l’opération de solidarité avec les artisans, M. Bentamer a indiqué que 811 inscrits à la Chambre de l’artisanat ont bénéficié, la semaine dernière, d’une prime de 10 000 DA pour amortir les effets de la pandémie et 200 autres d’un soutien financier équivalent. Le premier cas de coronavirus dans cette wilaya, une femme de 59 ans, a été enregistré le 21 mars dernier. 

E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER