L’Algérie profonde / Ouest

production halieutique à AÏN TÉMOUCHENT

136 tonnes de crustacés et de mollusques exportées vers l’Espagne

Le secteur de la pêche au niveau de la wilaya de Aïn Témouchent a réalisé une production halieutique record au cours de l’année 2018 dépassant les 22 000 tonnes, soit 11 790 tonnes à travers le port de Bouzedjar alors que le port de Béni Saf a réalisé une production de 10 230 tonnes et dont le poisson bleu s’est taillé la part du lion avec une production de 19 000 tonnes, soit 90% du chiffre global. C’est ce qu’a indiqué M. Mejdoub Benali, directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Aïn Témouchent. Le reste est constitué de poisson blanc avec 413 tonnes, 175 tonnes de crustacés et plus de 156 tonnes de poisson bleu de grande taille, et ce, en plus de 159 tonnes d’espadon dont une production de 128 tonnes enregistrées au niveau du seul port de Bouzedjar. Ces chiffres ont été réalisés grâce à plusieurs facteurs dont les conditions atmosphériques favorables qui ont permis d’augmenter le nombre de sorties de bateaux de pêche depuis le second trimestre jusqu’à la fin de l’année 2018 ainsi que l’entrée en exploitation de 18 bateaux de pêche dans le cadre des différents dispositifs de soutien à l’emploi des jeunes dont 13 financés par l’Ansej et 5 par la Cnac lesquels ont réalisé une production de l’ordre de 267 tonnes en plus d’avoir participé à la création de pas moins de 150 postes d’emploi directs, a indiqué M. Mejdoub Benali. Ce dernier a ajouté qu’il y aura prochainement 17 autres bateaux de pêche qui entreront en exploitation et participeront à augmenter la production et à générer de nouveaux postes d’emploi. Il est à noter que la production halieutique de la wilaya est commercialisée à travers une quarantaine de wilayas du pays. De son côté l’investissement privé en aquaculture a réalisé une production de 120 tonnes de dorade royale et loup de mer à travers la ferme aquacole de S’biat (commune de M’saïd). L’expérience de la pêche de poisson intégré dans le milieu agricole a participé de son côté avec 3 tonnes de poisson. Dans un autre registre, le secteur a, au cours de la même année, réussi à exporter 136 tonnes de crustacés et de mollusques (crevettes et poulpes) vers l’Espagne. Pour l’information, le volume de production halieutique réalisé dans la wilaya de Aïn Témouchent au cours de l’année 2018 a permis à la wilaya d’arracher la première place sur les wilayas côtières, sachant que la production nationale est estimée à 120 000 tonnes.


M. LARADJ