Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Réalisation de projets d’investissement à Sidi Bel-Abbès

155 contrats de concession accordés en 2019

© D.R.

Dans le cadre de l’encouragement et de la promotion de l’investissement industriel, 155 contrats de concession destinés à la réalisation de projets d’investissement sur une superficie foncière de plus 86 ha ont été accordés en 2019 à des opérateurs économiques dans différentes zones d’activité de la wilaya de Sidi Bel-Abbès. Selon M. Mebarki, directeur de wilaya de l’industrie et des mines, le montant global de l’investissement a été estimé à 47 212 049 685 DA et devrait générer 7236 postes d’emploi. Les projets d’investissement retenus totalisent un montant global de 295 milliards de dinars. À ce propos, il a signalé que les dossiers de projets déposés et accordés à la fin de l’année écoulée concernent divers segments d’activité, notamment l’industrie agroalimentaire, le commerce, les matériaux de construction, la santé, le tourisme et les services. Parmi ces projets validés, seulement 18 ont été lancés sur une superficie foncière globale de 208 910 m2 répartie à travers cinq zones d’activité et industrielles sises au chef-lieu et dans les daïras de Ben Badis, de Sfisef, de Marhoum et de Aïn El-Berd et ayant permis la création de 845 postes d’emploi. Cependant, il est fait état de 50 projets en cours de développement, 27 non encore lancés et 24 ont été carrément annulés. Par ailleurs, dans le cadre de l’amélioration du climat de l’investissement, d’importantes superficies foncières ont été dégagées par les services compétents, notamment la réalisation d’une zone industrielle dans la commune de Ras El-Ma sur une superficie de 100 ha. Ce projet d’un montant de 65 milliards de centimes était géré par l’Aniref, avant d’être transféré à la direction de l’industrie et des mines, puis confié à deux entreprises, et les travaux de réalisation en cours enregistrent un taux d’avancement de plus de 50%, a-t-on indiqué.
 

A. BOUSMAHA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER