Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

En prévision de l’Aïd El-Adha à l’ouest du pays

27 points de vente autorisés à Mostaganem

Des campagnes de vaccination organisées dans tous les points de vente. ©D. R.

Le prix moyen du mouton moyen oscille entre 45 000 et 50 000 DA.
À titre d’exemple, la daïra de Mostaganem vient de consacrer 3 points de vente, Sidi Ali 3 points également, Kheireddine 2, Sidi Lakhdar, Achaâcha et Mesra 3 points de vente. Les autres points de vente légale du mouton de l’Aïd se répartissent sur les communes avoisinantes et plutôt dans les zones semi-rurales, comme à Hassi Mamèche, Bouguirat, Aïn Sidi Chérif, Aïn Nouissy, etc.
La procédure d’autorisation d’ouverture de ces points de vente se font sur proposition de l’inspection vétérinaire de la wilaya de Mostaganem, en étroite collaboration avec le wali qui signe au final l’arrêté préfectoral autorisant l’ouverture desdits 27 points de vente.
Dans le même contexte des préparatifs de l’organisation de l’Aïd El-Adha, une campagne de vaccination dans toutes les régions de la wilaya a été lancée hier pour prévenir les élevages ovins contre les risques de la propagation de la fièvre aphteuse.
Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme de prévention contre cette maladie virale bovine qui a fait son apparition au mois de juillet dernier dans 10 wilayas. Pour cela, les mesures de vigilance prises par le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche afin de prévenir le risque de contamination viennent à point nommé.
La Direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Mostaganem rassure les éleveurs et les consommateurs qu’aucun cas avéré de cette maladie n’a été signalé dans toute la wilaya où encore aucun cas suspect n’a été détecté.
Quelque 10 000 têtes sont concernées par cette nouvelle vaccination dans la wilaya de Mostaganem. Pour les besoins de l’opération, tous les moyens humains et matériels de la DSA sont mobilisés pour les besoins de contrôle sanitaire vétérinaire du cheptel afin de dépister toute maladie. Une mesure préventive a été prise pour circonscrire cette maladie, celle de l’interdiction de déplacer le bétail entre les wilayas où l’on a détecté des cas de fièvre aphteuse, par exemple la wilaya de Chlef, limitrophe de Mostaganem, qui est concernée par cette mesure.

M. Salah


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER