Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Tlemcen

30 millions d’amendes recouvrés

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux a annoncé dernièrement que le Trésor public a enregistré un manque à gagner de l’ordre de plus de sept mille milliards de dinars cumulés sur plusieurs années, indiquant que les structures judiciaires spécialisées ont été mandatées par décision gouvernementale à procéder à leur recouvrement. À Tlemcen, l’opération en question avait déjà été entamée, puisque les services spécialisés du tribunal ont récupéré plus de trente millions de dinars d’amendes judiciaires depuis le début de l’année. Les huissiers de justice ont été mis à contribution pour notifier aux justiciables la nécessité de verser ces montants auprès du Trésor public, conformément à la loi. Les nombreux jugements rendus par les juridictions font état dans l’un des alinéas du montant des frais de justice ou des amendes, que l’une de parties au procès doit verser au Trésor public. Certains s’y sont soustraits jusque-là, mais les nouvelles dispositions édictées revêtent dorénavant un caractère coercitif pour tous ceux visés par ces textes. Le projet de loi modifiant le code de procédure pénale, qui prévoit l’institution d’un casier judiciaire regroupant l’ensemble des peines et amendes prononcées à l’encontre d’un citoyen dans le but de faciliter l’exploitation de toutes ces données par les pouvoirs publics, devrait inciter davantage le justiciable à s’acquitter des contraventions prononcées par les institutions judiciaires. Le tribunal de Tlemcen a engagé des démarches auprès des services de la poste pour permettre aux citoyens de s’acquitter à distance de l’amende judiciaire.


B. Abdelmadjid


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER