Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Activités de la DCP de AÏN TÉMOUCHENT

46 locaux commerciaux fermés durant la saison estivale

La saison estivale étant achevée. C’est l’heure des bilans de cette période à haut risque sur le plan sanitaire qui a mobilisé pas moins de 22 brigades de la direction du commerce pour veiller au respect stricte des règles d’hygiène et à la conformité des pratiques commerciales, éviter des cas d’intoxication alimentaire et la concurrence déloyale comme le veulent l’usage et la réglementation par les commerçants, en particulier ceux qui ont exercé leurs activités au niveau des plages. C’est ainsi que les agents relevant des services de la qualité et de la répression de la fraude de la direction du commerce de la wilaya de Aïn Témouchent ont effectué 4 435 interventions qui ont permis de dresser 277 procès-verbaux à l’effet des poursuites judiciaires sur les 291 infractions constatées, et ce, en plus d’une proposition portant sur la fermeture de 34 locaux commerciaux et la saisie d’une importante quantité de produits alimentaires composés en particulier de viande blanche, viande hachée, pâtes, yaourt, lait et de boissons d’une quantité estimée à 597,65 kg, et ce, à travers 82 opérations de contrôle pour une valeur globale de 3 094 791 DA. C’est ce qu’a indiqué Mme Kheira Saïdani chef de bureau des pratiques commerciales et de la répression de la fraude auprès de la Direction du commerce. Selon la même responsable, les agents relevant des brigades de la qualité et de la répression de la fraude qui ont sillonné l’ensemble des plages et de communes de la wilaya ont procédé à 76 prélèvements des échantillons sur les produits incriminés (lait pasteurisé, merguez, gâteaux, viande de poulet, farine et yaourt) aux fins d’analyses microbiologiques et physicochimiques pour certifier leur conformité avec les normes avec l’utilisation des appareils et équipements de contrôle dans 1066 opérations. Quant à leurs collègues relevant des brigades des pratiques commerciales, ces derniers ont effectué au cours de la même période 4 506 interventions qui leur ont permis de dresser 341 procès-verbaux pour des poursuites judiciaires sur les 354 infractions relevées sur place dont celle portant sur le défaut de facturation d’une valeur de 137 624 503 DA et d’un bénéfice illégal global évalué à 25 500 DA. Dns leur sillage, les contrôleurs de la DCP ont procédé à la fermeture administrative de 12 locaux commerciaux.  

M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER