Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Algérie Profonde

Aïn Témouchent

La maison de l’entrepreneuriat s’organise
Dans le but de renforcer l’activité des entreprises économiques et d’encourager les jeunes dans la diversification de la production nationale, le centre universitaire Belhadj-Bouchaib de Aïn Témouchent s’apprête à lancer le nouveau programme de la maison de l’entrepreneuriat, nouvellement créée, en coordination avec l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) de la wilaya de Aïn Témouchent, sous l’égide de la direction de l’emploi. C’est ainsi que le programme prévoit l’organisation de cours et de conférences en théorie ainsi que des sorties expérimentales sur le terrain pour permettre aux étudiants de s’imprégner de la nouvelle politique de l’État en matière de soutien à l’activité de l’entreprise à travers les nouveaux mécanismes et mesures prises. À ce titre,  Boucherit Kebir, directeur du centre universitaire Belhadj-Bouchaïb, a indiqué que ce programme spécifique à la maison de l’entrepreneuriat sera conjointement mené par les professeurs universitaires et les représentants de l’Ansej.
Il englobe toutes les activités qui seront lancées dont des séances de sensibilisation au profit des étudiants qui auront opté pour cette filière sur la définition de l’idée même de l’entrepreneuriat, des visites sur le terrain et une formation théorique sur ce projet.

Les services sanitaires mobilisés pour l’Aïd
En prévision de l’Aïd El-Adha, notamment le premier jour consacré au sacrifice du mouton où sont généralement enregistré des accidents domestiques dus à la manipulation de couteaux ou de haches, les services sanitaires de la wilaya viennent de renforcer leurs personnels médicaux et paramédicaux appelés à assurer la garde au niveau des établissements et services hospitaliers de la wilaya de Aïn Témouchent.  Selon un médecin, c’est surtout le premier jour qui connaît son lot d’accidents, que les médecins seront sur le qui-vive. Il y aura certainement des complications qui peuvent également survenir après un abus de consommation de viande. L’autre raison qui met en alerte le personnel médical est la consommation d’abats infectés du kyste hydatique. À ce titre, les médecins conseillent les citoyens de se rapprocher des vétérinaires pour déceler un éventuel cas suspect qui peut affecter le foie, les poumons ou les intestins. En cas de doute, il faudra incinérer, faire bouillonner ou carrément enterrer ces trois organes en y ajoutant de la chaux.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER