Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’ALGÉRIE PROFONDE / Ouest

L’Algérie profonde

AÏN TÉMOUCHENT

©D. R.

Un plan de structuration de la filière olive pour une labellisation locale
“Le taux d’avancement de valorisation de l’huile d’olive a atteint les 60%”, a  révélé M. Haddada Okacha, président de la filière olive auprès de la chambre d’agriculture de la wilaya d’Aïn Témouchent. À ce titre, il a indiqué que ce projet qui entre dans le cadre de la convention-cadre signée avec l’Union européenne  permettra de créer un label local dans la production de l’huile d’olive avec comme objectif son exportation. Ce qui résoudra en grande partie le problème de la commercialisation dont souffraient auparavant les oléiculteurs. Pour l’heure, la surface ensemencée a atteint les 9 950 ha d’oliviers, ce qui a permis de réaliser à ce jour une production record d’olives estimée à 320 000 quintaux dont 60% sera destinée à la transformation. Selon le président de la filière olive, l’objectif tracé dans un proche avenir par les services concernés est de parvenir à atteindre une production de 20 000 ha d’oliveraies. Les professionnels de cette filière comptent aussi mettre en place des coopératives modernes qui devront refléter la réalité de la wilaya en termes de capacité de production. À cet effet, un programme de structuration vient d’être lancé avec des plans de formation menée sur place, la création de plusieurs comités dont celui de la préparation des cahiers de charges et un comité qui se chargera de la labellisation, entre autres.

M. LARADJ

Cinq cambrioleurs sous les verrous
Les éléments relevant de la 5e sûreté urbaine de Aïn Témouchent viennent de mettre fin aux agissements d’une bande de malfaiteurs composée de cinq membres spécialisés dans le vol par effraction. En effet, c’est suite à une série de plaintes déposées par les victimes que les policiers ont déclenché une enquête ayant abouti à l’identification et à l’arrestation de deux malfrats originaires du chef-lieu de wilaya. Les investigations menées avec les concernés ont permis d’identifier le reste de la bande. Munis d’un mandat de perquisition dans le cadre de l’extension des compétences, les enquêteurs se sont déplacés jusqu’à la wilaya de Mascara, à la localité de Aïn Beida rattachée à la commune de Hammam Bou Hadjar et à Chabat El-Leham pour récupérer les objets volés de valeur ainsi que tout le matériel utilisé dans leur sale besogne. Les cinq mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Aïn Témouchent qui a écroué quatre d’entre eux et laissé en liberté le cinquième.

M. LARADJ 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER