Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Ouest

Logements d’astreinte à Relizane : De nombreux cas d’occupation illégale recensés
Les enquêtes diligentées par la wilaya de Relizane pour établir l'état des lieux des logements d'astreinte relevant du secteur de l’éducation nationale ont révélé l'existence de nombreux cas d'occupation illégale, apprend-on d’une source digne de foi. Selon cette dernière, ce recensement a révélé que ces logements de fonction relevant de différents établissements éducatifs des trois cycles d'enseignement sont occupés par des familles étrangères au secteur, des retraités qui disposent de logements et de biens personnels et par d'autres ayant déjà bénéficié d'aides financières. L'opération de suivi de la situation de ces logements vise, précise la même source, à garantir la bonne gestion de ce parc immobilier et à le récupérer pour le mettre à la disposition des fonctionnaires des établissements dont ils relèvent. La wilaya de Relizane appelle les indus occupants à faciliter l'opération de récupération des clés de ces logements et à “les remettre aux directeurs des établissements scolaires dans un délai d'une semaine” afin de les mettre à la disposition des fonctionnaires du secteur qui assurent la scolarisation au sein de ces établissements. Concernant les cas des familles de retraités du secteur qui n'ont jamais bénéficié d'une aide, leurs dossiers feront l'objet d'un examen, affirme-t-on par ailleurs.

E. Yacine

L’ambassadeur du Japon à Mascara : “La sécurité humaine est la priorité de notre gouvernement”
En exécution des dispositions contenues dans la convention signée le 26 mars 2017, l’association Ihssane d’aide aux inadaptés mentaux de Mascara a bénéficié d’un don de 38 792 euros de l’ambassade du Japon en Algérie. Cette contribution est en principe destinée à acquérir des équipements pédagogiques et d’aménager l’école de vie. Et c’est dans ce contexte que s’inscrit la visite effectuée dimanche après-midi par l’ambassadeur nippon au siège de l’association, sis à la rue des Abattoirs, à Mascara. Dans son intervention devant les autorités locales, Fujiwara Masaya a mis en relief l’importance accordée par son gouvernement particulièrement à la sécurité humaine que les Nations unies proclament comme un de ses principes. Il a expliqué que ce concept est fondé sur l’idée que l’individu est au cœur de cette valeur. Il considère que toutes les personnes, en particulier les individus les plus vulnérables, ont le droit de vivre à l’abri de la peur et du besoin et de développer pleinement leurs potentiels.

A. Benmechta

SIDI BEL-ABBÈS : Un enfant de 5 ans mortellement heurté par un véhicule
Samedi dernier vers 19h, K. M., 5 ans, a été mortellement heurté par un véhicule utilitaire, a indiqué la cellule de communication de la Protection civile de Sidi Bel-Abbès. L’accident s’est produit dans la rue Soheib-Roumi du quartier Beni Ameur, à quelques encablures du siège de la Protection civile.

A. BOUSMAHA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER