Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Ouest

©D. R.

Tentative de vol à la grande poste de Tlemcen : Mesures de sécurité renforcées
Après la tentative avortée du vol en plein jour à la grande poste de Tlemcen, la direction d’Algérie Poste de Tlemcen a renforcé la surveillance de l’agence postale située au centre-ville. Un policier assure désormais la surveillance permanente de la recette principale. À cela s’ajoutent les nouvelles dispositions édictées par la direction d’Algérie Poste, qui obligent les agents de service en contact direct avec le public de ne plus quitter leur poste de travail sans prendre le soin de fermer le tiroir-caisse à double tour et veiller à ce qu’aucun document ne traîne sur le bureau. Le malfaiteur, âgé de 26 ans, qui avait tenté, samedi dernier, de subtiliser l’argent destiné au paiement des chèques postaux, avait pris le soin de surveiller longuement le personnel avant de passer à l’acte. Il avait ciblé une dame ayant quitté son poste sans prendre le soin de fermer à clé son tiroir dans lequel se trouvaient 37 millions de centimes. Profitant de l’effet de surprise, le jeune homme avait soudainement sauté par-dessus le comptoir devant des dizaines de personnes médusées, pour tenter de voler le tiroir-caisse en question. Il fut rapidement ceinturé après sa tentative de fuite et remis aux mains des policiers du commissariat tout proche.

B. A.

Relizane : 712 contrats du préemploi résiliés en 2017
Dans le cadre des résultats de l’opération d’envergure visant à assainir les listes des bénéficiaires des contrats du dispositifs du préemploi de l’Anem, dans le but de débusquer les fraudeurs et freiner l’hémorragie subie par le Trésor public, 712 contrats du préemploi ont été résiliés en 2017, a-t-on appris de la direction de l’emploi. À ce sujet, notre source a indiqué que l’opération a touché 712 jeunes inscrits dans les différentes agences locales et bénéficiaires de contrats dans le cadre du préemploi. Ces derniers ont été résiliés après la découverte d’anomalies en infraction de la réglementation et des lois régissant ce type de dispositif, dont une centaine d’étudiants, et ce, selon la situation des cas inéligibles, recensés au 31 décembre 2017. Le responsable de l’emploi de la wilaya a procédé à l’annulation desdits contrats. Il a précisé, en outre, que des “titres de perception” ont été émis à destination des auteurs de cette pratique frauduleuse aux fins de recouvrement, par le biais du Trésor public, par mesure conservatoire contre ces individus qui bénéficient indûment de deux avantages, simultanément, de la part de deux institutions de l’État, ajoute la même source.

E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER