Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Ouest

©D. R.

AÏN TÉMOUCHENT : Une commission contre le gaspillage mise sur pied
Une commission sous l’égide de Mme la wali vient d’être mise sur pied au profit des consommateurs. Une campagne sera menée durant toute la période de la saison estivale, et entre dans le cadre de la prévention contre les intoxications alimentaires, la lutte contre le gaspillage, l’étiquetage, la réduction du sel, du sucre et des matières grasses dans les produits alimentaires. Selon Mejdoub Amar, délégué de sécurité auprès de la wilaya de Aïn Témouchent, c’est un programme diversifié qui touchera même les produits alimentaires exposés aux rayons du soleil en plein été ainsi que les salles des fêtes puisqu’elles organisent des diners et autres repas collectifs à risque, avec des visites régulières dans l’ensemble des plages et des communes de la wilaya. Le programme prévoit en outre un concours destiné aux enfants scolarisés sur les intoxications alimentaires qui sera sanctionné par la remise des prix aux lauréats à l’occasion de la clôture de la saison estivale, mais aussi pour les meilleurs cafés et centres commerciaux. En parallèle, la direction du commerce a tracé un programme pour la saison estivale avec le lancement une caravane de sensibilisation aux intoxications alimentaires à travers les différentes plages, en plus des rencontres de sensibilisation menées à travers les mosquées de la wilaya, en collaboration avec la direction des affaires religieuses.

M. LARADJ 

Relizane : Des détenus formés aux métiers de l'artisanat
Des cycles de formation aux métiers de l'artisanat seront lancés dans la wilaya de Relizane “avant la fin du premier semestre de l'année en cours au profit de détenus”, a affirmé une source de la direction de la Chambre de l'artisanat et des métiers (CAM) de la wilaya. L'opération, initiée en application d'une convention signée entre le ministère de la Justice et celui du Tourisme et de l'Artisanat, bénéficiera à plus de trois cents personnes purgeant des peines d'emprisonnement dans les établissements pénitentiaires de Belacel, Oued R’hiou et Mazouna, a précisé notre source. Un programme de sensibilisation à destination de cette frange sociale, visant à mettre en exergue l'importance des métiers artisanaux, est “actuellement en cours”, a-t-il fait savoir, ajoutant qu'une équipe de maîtres artisans a été mobilisée pour assurer le bon déroulement de cette action. Ces formations seront sanctionnées par la délivrance de certificats d'aptitude qui faciliteront la réinsertion sociale des détenus concernés aussitôt après leur libération, selon le même responsable qui a indiqué que ces mêmes certificats permettront aux détenus de créer, après leur sortie de prison, leur propre micro-entreprise et d'accéder aux avantages offerts par les différents dispositifs de soutien à l'emploi.

E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER