Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Algérie profonde

Bréves de l'Ouest

SIDI ALI (MOSTAGANEM)  : Saisie de 311 kg de viande impropre à la consommation  
Les éléments de la brigade de Gendarmerie nationale de la daïra de Sidi Ali, dans la wilaya de Mostaganem, ont procédé mercredi 1er août à la saisie d’une importante quantité de viande blanche entreposée dans un abattoir clandestin sis à la même commune, avons-nous appris hier de la chargée de communication du groupement de gendarmerie de la wilaya de Mostaganem. En effet, l’opération est intervenue suite à l’exploitation d’informations d’une source indiquant l’existence d’un atelier d’abattage clandestin de volailles destinées à la commercialisation. Sur ce, une patrouille de gendarmes a été immédiatement mobilisée et dépêchée sur lieux susceptibles d’abriter l’abattoir en question. Finalement un local insalubre transformé en lieu d’abattage avec du matériel laissant à désirer a été investi. Le propriétaire identifié sous les initiales K. S., 38 ans, s’adonnait à l’activité de sacrifice de volailles sans autorisation préalable des services compétents au mépris des règles d’hygiène. 311 kilogrammes de viande blanche ont été saisis ainsi que le matériel utilisé en présence du médecin vétérinaire rattaché à la DSA. L’affaire est en cours d’instruction, précise notre source.
M. Salah

Cité DES 1900-logements (TIARET) : Explosion de gaz dans un appartement  
 Les habitants de la cité des 1 900-Logements, fraîchement logés, dans la périphérie est de Tiaret, ont été gagnés par une panique singulière, en fin de journée de jeudi, suite à une explosion de gaz ayant causé des dégâts importants au niveau d’un appartement dont le  propriétaire, un homme de 46 ans, a été sérieusement touché et évacué aux UMC de l’EPH Youcef-Damardji dans un état critique. Selon les premiers éléments d’information, le drame a été causé par une fuite de gaz dont l’origine n’est pas encore connue. Une enquête a été aussitôt ouverte par les services concernés. Par ailleurs, autant souligner que le wali de Tiaret, qui s’est rendu sur les lieux juste après le sinistre, a été mal accueilli par les habitants de la cité qui ont affiché leur indignation quant aux malfaçons et autres carences que connaissent ces immeubles, à l’instar de bien d’autres nouvellement livrés aux locataires.
R. SALEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER