Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Ouest

©D. R.

Rentrée scolaire à Tlemcen : Apport de 2 nouveaux lycées et 7 collèges
Deux nouveaux lycées et sept collèges d’enseignement moyen (CEM) ainsi que douze groupes scolaires seront réceptionnés à l’occasion de la prochaine rentrée scolaire dans la wilaya de Tlemcen. Les lycées sont localisés à Bab El-Assa (Maghnia) et au niveau du populeux quartier de Koudia, dans la banlieue de Tlemcen où de nouvelles cités d’habitation ont été construites. Les collèges sont disséminés à travers les communes de Aïn Tellout, Sidi Abdelli, Souani, Honaïne, Maghnia, Hennaya et Ouled Mimoun. Concernant le personnel d’encadrement, la wilaya de Tlemcen a bénéficié de 252 postes budgétaires dont 8 pour l’enseignement du français et 5 pour le tamazight. À cela s’ajoutent 5 conseillers en orientation, 70 superviseurs de l’éduction, 14 attachés principaux de laboratoire, 28 laborantins et 28 sous-intendants. Le directeur de l’éducation a déclaré “que cette année, la rentrée scolaire a été préparée bien à l’avance, associant tous les cadres du secteur de l’enseignement afin de garantir les meilleures conditions de scolarisation des élèves”. Il a ajouté que la surcharge des classes préoccupe sérieusement les responsables de l’éducation et que cela est dû aux effectifs toujours plus importants des élèves qui rejoignent les écoles.

B. A.

MOSTAGANEM : Le corps d'une adolescente repêché à l'embouchure de l'oued Chélif
Dans la soirée de mardi dernier vers 20h05, le corps sans vie d’une adolescente de 18 ans originaire de la commune de Hamadna (wilaya de Relizane) a été repêché dans une zone rocheuse interdite à la baignade près de l’embouchure de l’oued Chélif, avons-nous appris hier du chargé de communication de la Protection civile de Mostaganem. L’alerte avait été donnée à 15h45 via le n° vert du 14 par des personnes présentes sur les lieux du drame, c’est alors que les éléments de la DPC ont mobilisé de grands moyens matériels et humains pour tenter de porter secours à la victime, précise notre source. Une enquête a été ouverte.

M. Salah


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER