Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Ouest

AÏN TÉDELÈS (MOSTAGANEM) : Un champ de culture irrigué avec des eaux usées détruit
Les éléments de du groupement de Gendarmerie nationale de la wilaya de Mostaganem en collaboration avec la brigade de Aïn Tédelès  sont intervenus jeudi dernier sur un champ agricole suspecté d’être irrigué avec des eaux usées, avons-nous appris, hier, auprès de la cellule de communication du groupement territorial de la Gendarmerie nationale. Une vaste opération a été engagée pour la destruction de toutes les cultures constituées d’une centaine d’arbres fruitiers (des grenadiers) et 43 amandiers, consécutivement à plusieurs plaintes reçues. Cette dernière entre dans le cadre de l’application de l’arrêté de wilaya en matière de lutte contre les MTH et préconise la destruction des cultures irriguées avec des eaux usées. La vaste opération a visé toutes les cultures irriguées avec des eaux usées. Le site ciblé a été celui d’un exploitant agricole du dénommé B.A., âgé de 42, propriétaire du champ de culture dans la campagne de Aïn Tédelès, usant des pompes hydriques pour exploiter les eaux usées dans l’irrigation de ses arbres. Lors de cette opération, une pompe hydraulique a été saisie, ainsi que des tuyaux et autre matériaux qui servent à l’irrigation avec des eaux usées. Le mis en cause a  été également présenté devant la justice pour avoir mis en péril la santé des consommateurs.

M. Salah

PRÉVENTION CONTRE LE CHOLÉRA A AÏN TÉMOUCHENT : Installation d’une cellule d’hygiène et de sécurité sanitaire
Une cellule de l’hygiène et de la sécurité sanitaire a été installée à la direction de l’éducation nationale de la wilaya de Aïn Témouchent et ce, en application des instructions de madame Nouria Benghabrit, ministre de l’Éducation nationale lors de la conférence nationale concernant la prévention contre l’épidémie du choléra.  Présidée par le secrétaire général  de la direction, la mission de cette cellule est de veiller et de suivre sur le terrain quotidiennement au respect du contenu de la directive qui a été affichée dans tous les établissements scolaires et son application stricte par les directeurs portant sur le nettoyage des réservoirs d’eau potable et des cantines scolaires, le lavage des mains au savon liquide avant et après les repas.

M. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER