Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Ouest

©D. R.

Port d'Arzew : Exportation de 244 800 tonnes de marchandises en une semaine
Un bilan établi par l'entreprise portuaire d'Arzew de la semaine allant du 2 au 7 septembre 2018, fait état de l'exportation de quelque 244 800 tonnes de marchandises dont 62 000 tonnes de matières fertilisées constituées de 40 000 tonnes d'urée et 22 000 tonnes d'ammoniac, produites par le complexe pétrochimique algéro-égyptien de fertilisation “Orascom Industrie”. 182 800 tonnes de produits pétroliers, dont 42 800 tonnes butane et propane (GPL), ainsi que 140 000 tonnes de pétrole brut, émanant du pôle industriel et pétrochimique d'Arzew ont également été embarqués. Le même bilan indique l'importation de 33 075,34 tonnes de gas-oil et 11 512 445 tonnes sous forme de conteneurs pour la plupart en provenance de Roumanie et destinés à l'usine Renault de Oued Tlélat.

ARIBI MOKHTAR

Tlemcen : La zone enclavée de Fillaoucène dotée d’une maternité
La commune enclavée de Fillaoucène, située tout près de la frontière algéro-marocaine vient d’être dotée d’un service de maternité réclamé depuis longtemps par la population locale. Les femmes enceintes étaient obligées de se rendre jusqu’à Maghnia pour accoucher et cela leur était particulièrement difficile de nuit à cause de l’absence de moyens de transport. Ce nouveau service va fonctionner H/24 afin d’assurer une couverture sanitaire gynéco-obstétrique de qualité, indiquent les praticiens en place activant sous l’égide de la direction de la santé. Par ailleurs, les populations d’El-Aricha et de Sidi Djilali, deux autres communes à vocation pastorale distante respectivement de 75 km et 90 km du chef-lieu de la wilaya de Tlemcen, vont pouvoir bénéficier de soins jour et nuit grâce à la mise en exploitation d’un service de garde y compris une maternité. Les malades de ces zones rurales pourront ainsi bénéficier de soins sans être obligés de se déplacer jusqu’à Sebdou, chef-lieu de daïra. Il est prévu aussi que les opérations de dons du sang et de vaccination se déroulent au sein de ces services de santé de proximité. En matière d’encadrement, il faut noter la sortie cette année de plusieurs promotions d’agents paramédicaux issus de l’Institut national de formation de la santé de Tlemcen. L’apport de ce personnel spécialisé est jugé vital pour la conduite des opérations de soins et de suivi des malades.

B. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER