Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Saison estivale à Ain Témouchent

Campagne contre les accidents de la route

 C’est la saison estivale, période de grandes chaleurs où les vacanciers prennent la destination du littoral pour prendre du plaisir au bord de la mer et profiter des moments de détente. Mais cette période est aussi celle où l’on enregistre le plus grand nombre d’accidents de la route durant l’année, à cause de l’imprudence des conducteurs, notamment des jeunes. Le trafic routier devient très dense sur les axes menant vers les 19 plages du littoral témouchentois long de 80 km.  Pour éviter, sinon réduire, les risques d’accidents de la circulation, la commission de wilaya de la sécurité routière présidée par M. Amar Mejdoub a eu l’initiative de lancer une caravane de sensibilisation sur la prévention contre les accidents de la route. Celle-ci, qui a pris le départ mardi dernier à partir du complexe culturel de Aïn Témouchent, sillonnera les 19 plages autorisées à la baignade sous le slogan ‘‘Une conduite prudente, un congé sans danger’’. Son premier itinéraire qui entame un programme tracé au préalable se limitera aux plages de Bouzedjar, S’biat, Sassel. Le choix n’est pas fortuit puisqu’il concerne les chemins les plus sinueux menant vers ces plages, avec leurs virages et leurs pentes qui constituent un véritable danger pour les conducteurs imprudents. La caravane constituée de l’ensemble des partenaires de la commission de wilaya de lutte contre les accidents de la route dont les représentants des services de sécurité, des directions du transport, des travaux publics, des associations qui activent dans ce domaine, des scouts musulmans algériens, observera plusieurs haltes au cours de son itinéraire, dont des ronds-points, des axes routiers secondaires réputés dangereux, des intersections et mêmes à l’intérieur des communes qui sont plus proche des plages et connaissent une densité en matière de circulation routière.


M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER