Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Ils empruntent la RN19 à partir du port de Ténès (Chlef)

Ces poids lourds de la mort

©D. R.

Profitant de l’absence de radars et de barrages de police ou de gendarmerie, les chauffeurs ou plutôt les chauffards de camions sèment, chaque nuit, la terreur sur la RN19, entre le port de Ténès (Chlef) et les wilayas du centre du pays. Les automobilistes qui empruntent cette route en nocturne sont écœurés, voire indignés de la manière dont ces chauffeurs de camions conduisent en faisant la navette entre ledit port et leurs différentes destinations. C’est une course contre la montre qui s’engage pour eux quel que soit le prix à payer, même s’il s’agit de vies humaines, pour charger et décharger leur marchandise. “Non seulement ils roulent à tombeau ouvert, mais ils effectuent de dangereux dépassements le long de la route nationale tout en transportant des tonnes de marchandises”, se désolent des automobilistes. Ces derniers racontent aussi combien de fois ils ont été contraints de quitter le bitume face à deux ou trois camions, en position de dépassement et venant en sens inverse. “Pas plus tard que la semaine dernière, un conducteur de camion chargé et en provenance du port a perdu le contrôle de son véhicule et a percuté mortellement une femme en plein centre de la ville de Ténès”, ajoutent encore nos interlocuteurs.

AHMED CHENAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER