Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Mascara

Démantèlement d’une bande de malfaiteurs à Ghriss

©D. R.

Les éléments de la brigade de la police judiciaire de la sûreté de la daïra de Ghriss (Mascara) ont réussi à démanteler une bande de malfaiteurs composée de cinq individus dont deux femmes, spécialisés dans l’escroquerie, et âgés entre 23 et 31 ans, avec l’arrestation de deux de ses membres et la saisie de produits et papiers utilisés dans la falsification de la monnaie nationale, ainsi que 63 comprimés psychotropes. L’arrestation a eu lieu suite à une plainte déposée par un citoyen indiquant avoir été victime d’escroquerie de la part de quatre individus dont deux femmes, qui lui ont soutiré une somme de 60 millions de centimes. Une enquête a alors été ouverte par l’exploitation des renseignements et descriptions fournis par la victime. Un plan a alors été mis en place ayant conduit à l’arrestation de deux des suspects âgés de 27 et 31 ans, qui se trouvaient à bord d’un véhicule à l’intérieur duquel 3 billets de monnaie colorés avec une poudre noire, des coupures blanches portant les dimensions de monnaie nationale, ainsi que des outils tels que des gants de couleur blanche, du coton, du papier cellophane et une arme blanche de petit calibre. L’enquête a permis de révéler l’identité de trois autres complices (un homme et deux femmes). Les domiciles des suspects ont alors été perquisitionnés, ce qui a permis de saisir au domicile du troisième suspect, qui demeure en fuite, une autre quantité de papier blanc, diverses poudres, des flacons de colle et peinture, ainsi que 63 comprimés psychotropes. Une procédure judiciaire a alors été instruite à l’encontre des deux suspects arrêtés qui ont été présentés devant la justice, tandis que les recherches demeurent actives pour arrêter les trois autres suspects.

A. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER