Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Arzew (Oran)

Des arbres massacrés à la tronçonneuse

De nombreux habitants de la cité  226-Logements, sise au quartier les Plateaux sur les hauteurs d'Arzew, sont outrés et indignés par l'abattage massif des arbres de leur cité, survenu, lundi dernier par un groupe d'individus. Les riverains, qui se sont interposés avec force à ce massacre, indiquent à Liberté que des personnes ont coupé à  la base cinq arbres avec une tronçonneuse mécanique dans deux recoins de leur cité : deux arbres sur la rue Tahar- Djaout ainsi que trois autres se trouvant dans la cour intérieure de ladite cité. Selon les plaignants, les arbres abattus étaient en excellent état et la circonférence de leur tronc dépassait largement les 60 cm. À noter que les  habitants de la cité 226-Logements ont alerté les services de police pour les avertir de ce grave délit écologique. Contacté par téléphone, le subdivisionnaire local des services de forêts dira qu'il n'est pas au courant de cette histoire tout en promettant de faire la lumière sur ce dépassement. Notons que l'abattage d'arbres sans aval des services concernés tombe sous la loi n° 84-12 portants régimes généraux des forêts, ainsi que la loi n° 2007-06 13 mai 2007 relative à la gestion, à la protection et au développement des espaces verts.  Encore faut-il souligner que nul n’a le droit d’abattre un arbre, fût-il planté dans sa propre cour, sans avis et autorisation des services  habilités (APC et Forêts).


ARIBI MOKHTAR 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER