Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Aïn Témouchent

Éboulement d’un terrain à Hammam Bou-Hadjar

© D. R.

Un grave accident du travail a lieu dernièrement sur le chantier où se déroulent les travaux de confortement du sous-sol du nouveau siège du centre de proximité des impôts de Hammam Bou-Hadjar situé en plein cœur de la ville. Deux ouvriers qui exécutaient des travaux au bas du bâtiment ont été surpris par l’éboulement de la terre qui soutenait la dalle. Ensevelis sous les décombres de la terre, les deux victimes n’ont dû leur salut qu’à l’intervention rapide des éléments de la Protection civile qui sont venus en grand nombre et qui ont utilisé de gros moyens pour extraire les deux corps de la terre avant qu’ils ne soient évacués vers les UMC dans un état critique.
Cette scène s’est déroulée devant les yeux éberlués des autres ouvriers impuissants qui ont tenté de sauver leurs collègues ensevelis sous le poids de la terre. Il est utile de rappeler que le centre de proximité des impôts qui a été réalisé à coups de milliards n’a toujours pas été inauguré bien qu’il soit achevé depuis plusieurs années. La raison : il a été érigé sur un cours d’eau. Ce qui a provoqué des remontées d’eau particulièrement durant la période hivernale où le niveau a atteint jusqu’à deux mètres. Une telle situation a fait que même la bâtisse conçue dans une belle architecture n’a pu être raccordée au réseau électrique qui pourrait constituer un autre danger  pour le personnel qui devra y être affecté. Ce qui a obligé les responsables de l’administration fiscale de recourir à des travaux supplémentaires engageant ainsi des dépenses supplémentaires qui se chiffrent à des centaines de millions pour sauver l’immeuble avec l’installation de pompes pour dégager les eaux lors de leur infiltration. Cette solution peut-elle être fiable ? Piocher à plusieurs mètres en dessous de la bâtisse et sur tout le pourtour n’est-il pas déjà un danger ? Il faudra attendre la prochaine période hivernale pour voir l’efficacité de ces installations dont la conception a été réalisée par un bureau d’étude local et fiable et exécutée par une entreprise spécialisée comme nous l’avait indiqué la directrice des impôts de la wilaya de Aïn Témouchent.


M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER