Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Distribution de logements et de lots de terrain à bâtir

Encore des mécontents à Béchar

L’affichage depuis maintenant plus de soixante-douze heures des listes des bénéficiaires de logements sociaux et de lots de terrain à bâtir continue à faire encore des mécontents dans cette ville du sud du pays. En effet, des centaines de citoyens organisent, depuis plus de trois jours, un rassemblement devant le siège de la wilaya, dans le but de dénoncer les conditions dans lesquelles s’est déroulée l’opération de distribution et d’introduire un éventuel recours. Devant le siège de la wilaya, où les contestataires se sont rassemblés, ceux qui avaient pris la parole reprochaient aux  membres des deux commissions l’exclusion de plusieurs demandeurs de logements. Ces citoyens, mécontents, exigent l’annulation,  par le wali, de la liste des 1178 logements sociaux. Il faut rappeler, par ailleurs, que les listes  des bénéficiaires de logements locatifs à caractère social et ceux des lots de terrain à bâtir ont été rendus publiques, mercredi dernier, plus de cinq années après la dernière distribution de logements. Le même jour, des dizaines de personnes ont déclenché un mouvement de protestation au cours duquel le siège de l’antenne administrative Hay Badr a été saccagé. Avant de mettre le feu à des pneus dans les quartiers Debdaba, SNTR, 18-Février et même au centre-ville, les manifestants ont procédé à la fermeture de plusieurs routes. Ces axes ont été barricadés à l’aide de pierres, paralysant toute la circulation. Dans ces endroits où des échauffourées ont éclaté entre les forces de sécurité et les manifestants, d’importants cordons de sécurité ont été déployés. Plusieurs cas de tentations d’immolation ont été signalés près des lieux d’affichage de ces listes. Il est à rappeler que cette ville du Sud a connu, au début du mois en cours, des émeutes à cause du retard accusé dans la distribution de logements et de lots de terrain à bâtir.


R. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER