Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Ports de Béni Saf et de Bouzedjar (AÏN TÉMOUCHENT)

Entrée en vigueur de la période de repos biologique


Désormais, l’usage des filets pélagiques, semi-pélagiques et de fond sont formellement interdits depuis hier mercredi 1er mai, début de la période du repos biologique qui s’étend jusqu’au 31 août. À ce titre, les chalutiers devront se conformer strictement à la réglementation en limitant leur champ de pêche dans la zone située à l’intérieur des trois miles marins. Dans ce cadre, la direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Aïn Témouchent vient de lancer, avec un programme d’action,  une large campagne de sensibilisation de proximité à l’endroit des professionnels de la pêche des ports de Béni Saf et de Bouzedjar, dont les armateurs et les pêcheurs, sur l’importance de cette période de repos biologique, son but ainsi que les sanctions réglementaire qu’encourent les réfractaires à ces dispositions réglementaires. À ce titre, Mme Sabri Fatna, chef du service de la pêche et de la pêche continentale auprès de la direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya, a tenu à rappeler que le respect de la période de repos biologique fixé par arrêté ministériel du 1er mai au 31 août permet de préserver la ressource halieutique au même titre que la flore avec la limitation de la zone de pêche et l’utilisation des filets interdits. ‘‘Le non-respect de la réglementation provoquera automatiquement des perturbations de la réserve halieutique notamment à la suite de la pêche du poisson qui n’atteint pas sa taille marchande et ce, en plus de l’atteinte à l’environnement marin, la pollution et la disparition de certaines espèces de poisson due à un excès de la pêche, d’une surexploitation, de la pêche illicite ou son inadéquation avec l’environnement marin’’, a-t-elle précisé. Ceci dit, l’objectif de la période de repos entrée en vigueur dès hier mercredi et qui sera clôturée à la fin de la saison estivale au niveau des deux ports de Béni Saf et de Bouzedjar est d’assurer la maturité des différentes espèces de poissons pour une meilleure reproduction. Mme Sabri a appelé tous les professionnels de la pêche à assumer leurs responsabilités et poursuivre le même comportement des années antérieures où la période du repos biologique a été fortement respectée.

M. LARADJ



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER