Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

ANSEJ de Relizane

Formation à distance des jeunes porteurs de projets

© D.R

Dans le cadre de l’initiative “Jeune Entrepreneur”, la direction de l’Ansej de la wilaya de Relizane a récemment lancé des sessions de formation à distance, destinées aux jeunes futurs diplômés qui souhaitent créer leur propre entreprise dans divers secteurs. L’initiative prise par l’Ansej, “Jeune Entrepreneur”, est un ensemble de sessions de formation organisées au profit de jeunes diplômés et porteurs de projets algériens désirant investir dans divers domaines. L’objectif de cette formation est de stimuler l’entrepreneuriat vert chez les jeunes étudiants à travers la réalisation d’un atelier de formation au niveau des agences relevant de la direction.

Cette formation de qualité est gratuite, sanctionnée par une attestation cosignée entre les deux parties à la fin de la formation. La formation en ligne est dispensée en dix jours à l’adresse des universitaires voulant se lancer dans les énergies renouvelables, la gestion des déchets ménagers, le recyclage des déchets, etc. Il faut dire que si, dans un passé récent, une telle session de formation exigeait plusieurs mois d’enseignement et ne pouvait s’étendre à toutes les communes de la wilaya, ce ne sera plus le cas désormais avec cette formation dispensée via Internet, qui permet à la fois de gagner du temps et de l’argent. De plus, il y aura une possibilité de généralisation à l’ensemble des communes, souligne 

M. Chikhi Fouad, directeur de l’antenne de l’Ansej de la wilaya de Relizane. Les meilleurs projets de différentes universités ont d’ores et déjà été sélectionnés, et les étudiants porteurs de projet vont bénéficier d’une formation conforme aux standards internationaux et seront accompagnés jusqu’à la concrétisation de leur projet. À partir de cette année, il y aura la plateforme numérique diffusant toutes les informations inhérentes. Des experts et des formateurs seront à cet effet conviés à apporter leur contribution.

Outre l’information, le second objectif assigné à cette plateforme est celui d’encourager le maximum d’entreprises à adopter une approche de l’économie verte. “Il permet aussi d’outiller les jeunes issus des universités, écoles et instituts supérieurs et de doter tous les futurs jeunes entrepreneurs des moyens nécessaires pour concevoir une nouvelle idée de projet vert et la réaliser sur le terrain”, a expliqué M. Chikhi. En fait, a souligné l’organisateur de l’événement, le programme de cette session permet de porter des lunettes vertes à l’entrepreneuriat afin de promouvoir la création d’une nouvelle gamme d’entreprises.  

 


E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER