Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

AEP À AÏN TÉMOUCHENT

Haro sur le gaspillage

Une police des eaux sera mise en place pour lutter contre le gaspillage. ©D. R.

Une police créée à cet effet sera chargée de suivre et de recenser tous les branchements illicites et anarchiques.

La distribution de l’eau potable dans la wilaya de Aïn Témouchent a connu un bond qualitatif depuis 2008, et ce, grâce à un maillage reliant quatre couloirs réalisés à travers les quatre côtés du territoire de la wilaya, en parallèle avec la réalisation de la station de dessalement de l’eau de mer de Chatt El-Hilal d’une capacité de production de 200 000 m3 gérée par la société Béni Saf Water Compagny (WBC).
Ce qui a permis à la wilaya d’assurer son autosuffisance en matière de distribution de l’eau potable, sachant que la production globale d’AEP a atteint 250 000 m3 /jour. À ce titre, Merir Djebbar Omar, chef de service de gestion de l’eau potable auprès de la direction de l’hydraulique de la wilaya de Aïn Témouchent, a indiqué à la presse que la longueur globale du réseau d’amenée tous types confondus est passée de 409 km en 2008 à 883 km actuellement, soit plus que le double grâce à la réalisation de ces quatre couloirs renforcés par un grand nombre de réservoirs d’eau qui ont permis d’améliorer la distribution de l’eau potable et d’assurer sa disponibilité.
Il s’agit de celui du littoral que relie la retenue collinaire du cratère de Dzioua d’une longueur de 78 km renforcé par la réalisation d’un réservoir d’eau d’une capacité de 2000 m3 à la station de pompage ; du couloir Dzioua - Béni Saf - Oulhaça dans la partie ouest de la wilaya d’une distance de 68 km de canaux avec la réalisation de deux réservoirs d’eau de 2000 m3 à la station de pompage ; du couloir sud Dzioua - Aïn Kihal - Aghal - Aoubellil - Oued Berkeche - Hassasna sur une distance de 70 km de canaux avec la réalisation de deux réservoirs d’eau d’une capacité de 2000 m3 et 500 m3 renforcés par quatre nouvelles stations de pompage ; enfin le couloir nord Hassi El-Ghella - Aïn El-Arba - Tamzoura, sur une distance de 70 km, avec la réalisation de deux réservoirs d’une capacité de 5000 m3, la réalisation d’un autre réservoir d’une capacité de 2000 m3 ainsi que deux stations de pompage. De ce fait, la production de l’eau potable dans la wilaya de Aïn Témouchent a atteint 250 000 m3 /jour, dont 100 000 m3 orientés vers la wilaya d’Oran. Dans un autre registre et dans le but de préserver ce produit vital, la direction de l’hydraulique s’apprête à mettre sur pied une police des eaux conformément à la loi 05-12 relative à la création de ce corps pour la lutte contre le gaspillage. Cette police sera chargée de suivre et de recenser tous les branchements anarchiques et illicites et prendre les mesures qui s’imposent à l’encontre des récalcitrants, en plus des efforts menés dans le cadre de la préservation de l’eau potable à travers des campagnes de sensibilisation dans le milieu scolaire pour inculquer aux nouvelles générations la culture de lutte contre le gaspillage de l’eau et de combattre les comportements négatifs.  

M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER