Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Relizane

Hausse inexpliquée des prix des fruits et légumes

©D. R.

Depuis une semaine, les consommateurs sont stupéfaits face à la flambée des prix pratiqués sur l’ensemble des produits maraîchers étalés le jour du marché couvert à Relizane. Nous avons fait les marchés quotidiens et hebdomadaires des autres localités, les prix exorbitants affichés n’existent pas ailleurs. À titre d’exemple, au marché couvert, la pomme de terre coûte 75 DA contre 65 DA, carotte 80 DA contre 75 DA, salade 180 DA contre 140 ou 120 DA, piments piquants 200 DA contre 160 DA pour ne citer que ceux-là car la liste est très longue. Cette hausse est inexpliquée. Les consommateurs ne trouvent pas de réponses, cependant les commerçants l’ont toujours. Ils se cachent derrière l’idée que “les produits maraîchers se font rares au marché de gros et sont vendus chers, d’où le prix de revient est en hausse”. À dire vrai, certains commerçants venant d’ailleurs monopolisent le marché. Nous avons assisté dernièrement à une scène diabolique. Ces revendeurs menaçaient les fellahs qui viennent vendre leurs récoltes à des prix abordables, en les sommant de vendre aux prix fixés par ces sangsues ou de leur céder leurs marchandises et de prendre la clé des champs.
À cet effet, nous avons approché un revendeur pour savoir les causes de cette hausse, celui-ci nous explique que ceci revient aux frais de transport, ce qui sous-entend la hausse du prix du carburant ainsi que le droit de la place au marché. Ce n’est guère la rareté des légumes, ni les intempéries, ni la cherté au marché du gros qui enflamment les prix, mais... Audit marché, les consommateurs aisés ne se soucient guère du prix ou de la somme à payer. En conséquence, le prix de revient du produit maraîcher, l’achat “aveugle” de certains clients se répercutent sur le consommateur de la dernière couche sociale qui se retrouve obligé de subir les conséquences de cette déplorable situation.

E. Yacine



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER