Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’ALGÉRIE PROFONDE / Ouest

MOSTAGANEM

La Cnac dresse le bilan de 2017

Les services des statistiques de la Cnac (Caisse nationale d’assurance chômage) de Mostaganem viennent d’établir tout récemment le bilan annuel des activités développées tout au long de l’année 2017. Ce bilan qui couvre la période du 1er au 31 décembre 2017 nous a été révélé en primeur par la directrice de la Cnac Mostaganem, Mme Farah Habiba, il fait état de 49 dossiers déposés, dont 45 ont été accordés par les banques. Ce qui a permis le financement de 34 projets et 295 emplois créés. Les entreprises entrées en service en 2017 représentent 149. Depuis la création de la Cnac en 2004, 9404 dossiers ont été déposés pour un total de 3930 projets financés par la Cnac de Mostaganem ayant créé 3797 postes d’emploi. Concernant les secteurs d’activités pour lesquels les dossiers déposés ont été accordés et financés en priorité, nous retrouvons l’agriculture sur laquelle l’État est en train de miser grandement dans le cadre de la diversification des ressources hors hydrocarbures, au total 10 dossiers ont été financés durant la même période de l’année et ont créé 22 postes d’emploi, suivi de l’artisanat avec 9 dossiers financés et 29 postes d’emploi créés. L’industrie est l’autre gros secteur pourvoyeur d’emplois, ce qui n’a pas échappé à la Cnac, et cette dernière a multiplié les efforts pour orienter les candidats vers ce créneau lucratif et productif. Au final, 6 projets ont été financés dégageant un potentiel de 19 postes d’emploi. Le BTPH n’est pas en reste, même si la part de sa contribution à la création d’emplois demeure modeste avec 12 postes pour 5 projets financés. Les autres secteurs d’activité entrant en ligne de considération du dispositif en question se trouvent l’élevage et les services pour 11 emplois créés et 4 projets financés. Ce qui donne un total de 34 projets financés et 93 emplois générés en 2017. Le seuil maximum du coût de l'investissement est fixé à 10 millions de dinars. En 2016, 189 projets susceptibles de créer 492 emplois ont été financés par la Cnac. Enfin, le taux de recouvrement des créances a atteint 64,11% en 2017, selon la directrice de l’agence.


M. Salah


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER