Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Mascara

La cybercriminalité en débat

© D. R.

Dans le cadre de la formation continue, la Sûreté nationale de la wilaya de Mascara a organisé, mercredi dernier, une journée régionale de formation dont le thème a été axé sur la cybercriminalité au profit des cadres de la Sûreté nationale de l’Ouest. Cette journée de travaux de formation que l’école de police de Mascara a abritée a été présidée par Mohand Saïd Si M’hand, contrôleur de police et inspecteur régional de la police de l’Ouest, en présence des magistrats et des cadres de la justice, enseignants universitaires, et ce, aux côtés des cadres de la Sûreté nationale dont chefs de Sûretés de wilaya, ceux des services régionaux et de wilaya, des brigades de lutte contre la cybercriminalité et des brigades mobiles de la police judiciaire. Dans son allocution d’ouverture, l’inspecteur régional de la police de l’Ouest a insisté sur l’importance de la formation continue au profit des forces de police dans les différents domaines professionnels, en vue de renforcer et d’enrichir leurs connaissances et d’améliorer leurs aptitudes professionnelles dans le souci de se mettre au diapason du développement que connaît la société afin de faire face aux défis et aux échéances à venir. Ce qui permettra en outre de réaliser l’efficacité escomptée sur le terrain en matière de lutte contre les différentes formes de criminalité et d’assurer la sécurité du citoyen. De leur côté, les cadres de la justice, ceux de l’enseignement supérieur et de la Sûreté nationale, ont, dans leurs interventions, abordé le rôle des brigades de lutte contre la cybercriminalité à travers les Sûretés de wilaya dans la lutte contre ce genre de crimes résultant de l’avancée technologique et dont la propagation a été aidée par une demande sans cesse croissante des citoyens sur les technologies de communication, en l’absence des précautions nécessaires à l’effet d’éviter le piège de ces crimes transfrontaliers.
 

M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER