Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Belacel (Relizane)

La pénurie d’eau persiste


Malgré la forte pluviosité enregistrée ces derniers mois, la pénurie d'eau dans certains villages, pour ne pas dire dans toute la commune de Belacel, subsiste toujours, au grand désarroi des habitants qui n’attendent qu’une prise en charge effective de ce problème. “À Belacel, le problème d'eau potable ne date pas d’aujourd’hui. Même si l'eau transférée des puits arrive jusqu'à Benagua II, notre municipalité n'en a pas bénéficié comme d’autres”, informe une source crédible de l’APC. Et de donner de plus amples explications : “Nous avons trouvé un travail concernant une étude lancée par nos prédécesseurs et nous l'avons finalisée. En principe, c'est en bonne voie.” Il informera les élus que lors de la visite de Mme le wali dans la région de Belacel, le problème lui avait été soulevé. “EIle a été à notre écoute. EIle nous a orientés à la direction de l'hydraulique. Nous avons eu des promesses que l'enveloppe financière de l'étude sera prise en charge. En tout cas, c'est une situation que nous suivons au quotidien”, soulignera-t-il. “Nous ferons en sorte qu'une cagnotte financière soit dégagée pour ce projet qui urge dans notre commune”, assure notre source. Le problème d'eau se pose avec acuité dans tous les villages de la commune, si bien que les citoyens ont refusé que l'ADE leur installe des compteurs. “Est-ce qu’ils (citoyens) vont payer de l'air ?”, ironisera un élu. Pour le P/APC, les urgences seront prises en charge par l'ADE et les autorités locales selon leurs moyens. “Nous suivrons la situation comme il convient. D’ailleurs, un programme de distribution sera mis en œuvre avant l'été. Il faudra savoir rationaliser le peu d'eau qui nous arrive”, préconise l’édile communal. Certes, certains ouvrages hydrauliques ont été réalisés ces dernières années, tels les réservoirs, mais les conduites principales et celles de distribution nécessitent une réfection de fond en comble, étant vétustes et truffées d’avaries. À noter que certains villages sont alimentés par le captage des sources.


E. Yacine



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER