Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

AÏN TÉMOUCHENT

La Protection civile sensibilise les estivants

Depuis l’ouverture de la saison estivale, avec les deux décès par noyade et un disparu enregistrés, du côté de la zone rocheuse de Hafer El-Dj’mel relevant de la commune de Béni Saf non loin de la plage du Puits, où campe un grand nombre d’estivants, la Protection civile lance une campagne et une caravane de sensibilisation sur place, afin d’éviter que le bilan ne s’alourdisse d’ici la fin de la saison estivale. Cette action entamée en début de semaine, vise à informer sur les risques causés par la baignade dans des plages interdites, les zones rocheuses, les oueds et les parcs aquatiques. L’unité principale de la Protection civile de Aïn Témouchent sillonnera aussi bien les 18 plages autorisées à la baignade que les 11 plages non surveillées à travers le littoral témouchentois long de 80 km. Selon le programme élaboré par la Protection civile, cette opération qui durera jusqu’à la fin de la saison estivale, sera encadrée par un effectif de 10 agents de la Protection civile, dont un officier en collaboration avec les chefs des unités côtières ainsi que les chefs des postes de garde des plages et certaines associations. De gros moyens sont mobilisés comme un véhicule de transmission, une ambulance, deux motos équipées et une embarcation semi-rigide. Des conseils sont prodigués aux estivants à travers des dépliants où sont expliquées les règles à respecter et les précautions qu’ils devront prendre lors des baignades afin d’éviter le pire. Une halte exceptionnelle sera observée à la zone dangereuse de Hafer El-Dj’mel pour tenter de dissuader les jeunes aventuriers.                           

  M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER