Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Utilisation des pesticides à Relizane

La sonnette d’alarme est tirée

Détruire les parasites et autres ravageurs pour un meilleur rendement, tels sont les raisons qui poussent les agriculteurs à utiliser des pesticides en plus des fertilisants et autres produits phytosanitaires dans leurs exploitations. Malheureusement, ils ignorent bien souvent les conséquences fâcheuses de l’usage de ces produits. Parmi les risques majeurs, il y a ceux qui concernent l’exposition temporaire ou prolongée des substances toxiques et leurs effets nocifs sur la santé humaine et sur l’environnement. Ces produits “nécessaires” pour améliorer les productions agricoles et la qualité de vie des humains se sont avérés très toxiques à différents degrés, après avoir été absorbés directement ou indirectement. Les pesticides sont aussi à l’origine d’une pollution diffuse qui contamine les sols, les eaux, les plantes, les produits agricoles et, par voie de conséquence, toute la chaîne alimentaire par le phénomène de bioaccumulation.
Devant ce constat amer, le laboratoire régional de la protection des végétaux tire la sonnette d’alarme, tout en lançant une campagne de sensibilisation à l’intention des fellahs de la wilaya de Relizane, plus particulièrement ceux exploitant les tomates sous serre. Il leur recommande d’utiliser ces produits d’une manière modérée et à bon escient.
Selon des professionnels spécialisés, il existe des pesticides cancérigènes, des pesticides qui influent négativement sur la fertilité masculine tout en engendrant des perturbations dans le système hormonal ou endocrinien et des dysfonctionnements du système immunitaire.


E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER