Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Développement à Laghouat

L’assainissement du foncier agricole est un préalable

© D. R.

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a effectué, samedi dernier, une visite de travail et d’inspection dans wilaya de Laghouat. À l’issue d’un exposé sur la situation du secteur dans la wilaya, le ministre a indiqué qu’“il appartient de redoubler d’efforts pour assainir le foncier agricole. Un large dispositif réglementaire lié à ce volet existe”, avant de révéler qu’“une décision interministérielle vient d’être promulguée pour prendre en charge les questions entravant la maîtrise du foncier agricole”. M. Bouazgui a souligné qu’“il n’est possible d’assurer l’agriculteur, ni la production, ni d’arrêter une stratégie à long terme, sans une maîtrise du foncier”. Dans le même contexte, il a ajouté que “l’État a accordé la priorité voulue à l’agriculture, notamment à la faveur de la loi de finances 2018”, précisant qu’une superficie globale de 50 000 ha a été attribuée aux postulants et investisseurs dans le cadre de l’accession à la propriété foncière agricole. Le ministre a relevé que la wilaya de Laghouat se place à la 28e position à l’échelle nationale en termes de production agricole, d’une valeur globale de 56 milliards DA, réalisée par plus de 28 451 travailleurs recensés par le secteur de l’agriculture. Selon les explications fournies à la délégation ministérielle, la wilaya de Laghouat assure une production de 291 989 q de céréales, dont 120 000 q de blés dur et tendre, le reste d’orge, en hausse croissante, sachant que la moisson céréalière de 1999 ne dépassait pas 42 000 q. La wilaya produit également 264 000 q de viandes rouges et une production annuelle de 24 millions de litres de lait. Cette wilaya s’est vu accorder, au titre des deux derniers programmes quinquennaux de développement, 19 projets de développement d’un montant d’investissement de 5,8 milliards DA, destinés notamment à l’électrification, l’ouverture de pistes agricoles et le développement de la production.


BOUHAMAM AREZKI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER