Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Tronçon autoroutier TLEMCEN-MAGHNIA

Le dilemme des panneaux de signalisation

© D. R.

Entre Tlemcen et Maghnia, en empruntant l’autoroute Est-Ouest et la double voie asphaltée menant à Marsa Ben M’hidi, les panneaux de limitation et de rappel de vitesse sont en nombre nettement insuffisant, loin des normes admises en matière de la circulation routière. L’automobiliste tombe rapidement dans le piège des radars, avec la conséquence inéluctable de son retrait de permis, car lorsque le panneau indique la vitesse maximum de 90 km/h, le prochain qui pourrait être 120 km/h, n’apparaît souvent qu’à 10 km plus loin. De ce fait, le conducteur, concentré sur sa machine, ne se souvient plus de la vitesse réelle à respecter et appuie inconsciemment sur le champignon. Par ailleurs, à l’approche d’une intersection, la limitation de vitesse indique souvent 50 km/h. Le conducteur respectueux du code de la route roule à cette vitesse même lorsqu’il dépasse l’intersection, car aucun autre panneau ne lui indique la nouvelle vitesse supérieure censée être observée.
Ce n’est qu’au-delà des 10 km et parfois plus, qu’un panneau affiche enfin les 100 ou 120 km autorisés. C’est là une situation bien désobligeante pour les usagers de la route. La commission de la circulation routière instituée au niveau de chaque wilaya devrait tenir compte de ces ratages pour les corriger au plus tôt et livrer l’autoroute à la circulation, selon les normes internationales avec les rappels de limitation de vitesse à intervalle régulier.


B. Abdelmadjid


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER