Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

MAGHNIA

Le mouton coûtera plus cher

©D. R.

Pour l’Aïd, le prix moyen du mouton moyen oscille entre 45 000 et 50 000 DA, c’est dire que le sacrifice coûtera plus cher cette année. La couleur a été annoncée, samedi passé, jour du marché du bétail local. Les quelques maquignons qui ont pu supporter la contrainte de la déclaration de leur cheptel à l’entrée de la zone de douane (passavant), étaient unanimes pour affirmer que le prix du mouton connaîtra une légère hausse à cause des prix des fourrages, foin et autres aliments de bétail. Avec la rentrée scolaire qui pointe déjà à l’horizon, les ménages ont à affronter deux supplices qui vont économiquement les saigner à blanc. L’Aïd s’annonce ainsi difficile pour la population de l’extrême ouest laquelle, rappelons-le, a subi de plein fouet les dernières mesures de renforcement de la surveillance de la frontière, ce qui, avec l’absence de tissu industriel pourvoyeur d’emploi, a engendré un taux de chômage le plus haut du pays.

Ammami Mohammed


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER