Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Commerce informel à Tiaret

Le nettoyage bat son plein

© D. R.

Ville commerçante par excellence, Tiaret a, de longues années durant, été victime de la dilatation anarchique que connaissait l’activité. Un phénomène qui a pris des proportions incommensurables, à telle enseigne que le commerce informel devient synonyme de l'occupation illicite des espaces publics. Ainsi, afin de remédier à de tels désagréments et dans le souci de rétablir le citoyen dans un environnement sain, les autorités locales ont tablé sur une opération d’envergure d’assainissement. Alors que le marché couvert de la place du 17-Octobre est fermé pour des aménagements, l’action a atteint le marché de gros des fruits et légumes, situé sur la route de Frenda, dans la périphérie sud de la ville, où 71 locaux érigés illicitement viennent d’être démolis. La destruction de ces baraques anarchiques a été décidée par l’APC qui compte poursuivre l’opération qui devra toucher d’autres sites “envenimés” qui sont devenus, à la longue, des lieux de prédilection pour toutes sortes d'agressions, notamment les vols à la tire. Néanmoins, les élus locaux comptent mettre incessamment en place une coordination avec les comités de quartier qui seront associés à une éventuelle intégration des commerçants informels, notamment ceux qui réunissent les conditions requises, dans des activités légales, en leur garantissant des étals dans des marchés déjà existants.


R. SALEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
benx le 04/07/2018 à 9h47

Le problème du marché informel dans son ensemble ne sera réglé que par une politique cohérente de création d'emplois.Paradoxalement,les années 70/80 étaient une période du plein emploi alors que la population était beaucoup moins importante.Durant la décennie noire Tiaret a fait l'objet d'un exode massif vers son agglomération,alors que les entreprises de wilaya et publiques fermées leurs portes.Elatex a elle seule employait plus de 1000 pères de famille.Qu'a t on fait depuis,TMC ?

Commentaires
1 réactions